Pékin clôt son enquête antidumping et impose des surtaxes sur les importations de vins australiens

Retour
Réglementation et politique économique Vins, spiritueux, bières, cidres
31 mars 2021  Le ministère chinois du Commerce a rendu les conclusions finales de son enquête antidumping visant les vins australiens, accusant l’Australie de dumping et rallongeant l’application de ses mesures dissuasives originelles.

Quatre mois après la première imposition des sanctions appliquées aux importations de vins australiens, les autorités chinoises ont rendu leur verdict sur les investigations antidumping conduites depuis août 2020 et ont formalisé, vendredi 26 mars, l’imposition de surtaxes entre 116,2% et 218,4% à l’importation de bouteilles de vins australiens de 2 litres et moins.

Après un premier coup de massue encaissé en fin d’année 2020, l’Australie pâtit d’un fléchissement net et continu de ses importations de vins en Chine, malgré un gain de notoriété majeur et un positionnement perçu comme ultra-compétitif ces dernières années.

Ces nouveaux droits de douane compensatoires, alourdis par rapport aux mesures punitives initiales, seront appliqués sur une durée maximale de 5 ans, à partir du 28 mars 2021.

Source : Putaojiu, 30/03/2021