Les événements de l'Export

French Oil&Gas Days @ MSGBC SUMMIT - Sénégal


Un événement

Programme France Export

Date

Du 4 juillet 2021

au 8 juillet 2021

Lieu(x)

Dakar

SÉNÉGAL

Pays concerné(s)

MAURITANIE, SÉNÉGAL


Avant la crise Covid-19, le Sénégal prévoyait un démarrage de sa production de gaz en 2022, puis de pétrole brut en 2023. Si la crise va engendrer un report de calendrier d'au moins 12 mois pour les deux projets majeurs (Grand Tortue Ahmeyim et Sangomar), les décisions finales d'investissement avaient déjà été prises pour l'un comme pour l'autre, et les principaux opérateurs concernés ont confirmé leur ferme volonté de les poursuivre.

Par ailleurs au delà des deux projets majeurs, l'exploration se poursuit, et de nouveaux rounds d'attribution de licences sont prévus dans les mois à venir.

Le timing est donc le bon pour venir prendre pied sur le marché, identifier un partenaire et se mettre dans les meilleures dispositions pour être prêt lorsque les projets redémarreront. La tenue du salon MSGBC Summit, prévue pour le moment du 27 au 29 janvier 2021, offre une bonne occasion pour cela.

Principaux projets :

  • Grand Tortue Ahmeyin : projet gazier offshore entre le Sénégal et la Mauritanie, mené par British Petroleum et Kosmos Energy : près de 17 Mds USD d’investissement pour produire 2,5 Mt de gaz par an en phase 1 4 composantes : Construction d’un brise-lames en haute mer qui va abriter l’usine de liquéfaction (attribué à Eiffage-Saipem – 350 M USD), Ingénierie sous-marine d’extraction du gaz (confiée à McDermott-Baker Hughes – 750 M USD), construction du FPSO (attribuée à TechnipFMC pour environ 1 Md USD), et la construction de l’usine flottante de liquéfaction FLNG (attribuée à Golar LNG-Keppel Shipyards – 1,3 Md USD)
  • Sangomar : projet pétrolier offshore, mené par Cairn Energy, Woodside Energy et FAR Ltd, visant à produire 100 000 b/j. La décision finale d'investissement a été prise en janvier 2020, pour un Capex estimé à 8 Mds USD.
  • Projets aval : augmentation des capacités de la SAR notamment en prévision de la mise en production de Sangomar (objectif de 3,5 Mtpa), augmentation des capacités de stockage et construction d’un réseau de pipelines pour décongestionner le port de Dakar

Vous êtes fournisseur d'équipements, de services et d'ingénierie pour les projets de production de pétrole et gaz, ou pour l'exploration, alors venez prendre pied sur un marché qui va générer un flux continu d'opportunités pour les deux prochaines décennies !