Les événements de l'Export

French Water Days @ Forum Mondial de l’Eau - Sénégal


Un événement

Programme France Export

Date

Du 22 mars 2021

au 26 mars 2021

Lieu(x)

Dakar

SÉNÉGAL

Pays concerné(s)

SÉNÉGAL


2ème économie d’Afrique de l’Ouest francophone, le Sénégal connaît une accélération significative de sa croissance et affiche des taux supérieurs à 6 % depuis 2016. Hub régional naturel, le pays est une porte d’entrée sur l’espace ouest-africain. Son économie se diversifie, grâce au partenariat novateur entre autorités et partenaires privés. Le pays bénéficie d’une image favorable auprès de la communauté internationale, liée à la longue tradition d’alternances démocratiques renouvelée aux dernières élections présidentielles de 2012. Jouissant d’une stabilité politique et institutionnelle et d’un climat des affaires propice à l’implantation, le Sénégal et plus particulièrement la région économique de Dakar accueille le siège de nombreuses entreprises, administrations et organisations internationales.

Le pays est engagé stratégiquement à travers le Plan Sénégal Émergent (PSE), porté par les autorités, qui marque une volonté claire de favoriser l’investissement et la croissance économique via des réformes et projets prioritaires d’ores-et-déjà en chantier.

Les secteurs de l’eau et de l’assainissement font partie des priorités du Gouvernement. A ce sujet, 10 % des financements du Plan d’Actions Prioritaires 2019 - 2023 du Plan Sénégal Emergent seront attribués au secteur de l’eau & de l’assainissement. Les investissements prévus sont estimés à hauteur de 2 Mds EUR sur cette période et visent principalement à augmenter les capacités de production d’eau potable mais aussi à améliorer le taux d'accès à l'assainissement.

Des projets structurants sont mis en œuvre afin d’atteindre ces objectifs. Il s’agit notamment de :

L’usine Keur Momar Sarr 3 : construction d’une usine d’eau potable de 200 000 m3/jour et des conduites de transfert jusqu’à Dakar. Ce projet voit la participation de nombreuses entreprises françaises

La station de dessalement d’eau de mer à Dakar : financée par la JICA (Agence de Coopération Internationale du Japon) à hauteur de 200 M EUR

Le programme de dépollution de la Baie de Hann qui a bénéficié d’un financement d’un montant de 50 M EUR de la part de l’AFD (30 M EUR) et du Royaume des Pays-Bas (20 M EUR) pour la réalisation d’une station d’épuration, de sept stations de pompage, d’un émissaire marin de 3 km, d’un collecteur principal de 13 km, etc.)

Même si d’importants progrès ont été fait sur le secteur ces dernières années, des efforts sont encore à faire notamment dans le sous-secteur de l’assainissement.