Les événements de l'Export

French FinTech Tour - Afrique de l’Est


Un événement

Programme France Export

Date

Du 1er novembre 2021

au 5 novembre 2021

Lieu(x)

Nairobi, Addis-Abeba,

ÉTHIOPIE, KENYA

Pays concerné(s)

ÉTHIOPIE, KENYA


Le Kenya, hub financier incontournable

Avec un PIB de 92 Mds USD en 2019, le Kenya est la 4ème puissance économique d’Afrique subsaharienne. Faiblement dépendant des exportations de matières premières, le Kenya a su diversifier ses secteurs d’activités et bénéficie d’un secteur privé développé et dynamique. Sa croissance économique annuelle oscille entre 5 et 8 % depuis plus de 10 ans. Doté de bonnes infrastructures, le Kenya est considéré comme le hub logistique et commercial de l'Afrique de l'Est et l'un des principaux marchés d'intérêts et d'opportunités pour les entreprises françaises en Afrique anglophone. Le secteur bancaire du pays domine largement l’Afrique de l’Est et centrale, grâce à la présence de grands groupes bancaires kenyans dans les pays de la région (Ouganda, Tanzanie, Rwanda, Soudan du Sud, République démocratique du Congo).

Le secteur bancaire kenyan se caractérise par une forte concurrence, un taux d'inclusion financière parmi les plus importants du continent, une implantation régionale dans les pays voisins, et un important développement des services de banque à distance, encouragé par un très fort taux d’adoption du paiement mobile.

Le Kenya, pionnier avec Mpesa, dispose d’un marché du paiement mobile très développé : on compte 31,6 M d’abonnés aux plateformes de paiement mobile, pour une valeur totale de transactions de 3,3 Mds EUR en 2018.

La crise Covid-19 au Kenya a accéléré la digitalisation du secteur bancaire : les banques kenyanes ont saisi avec fort enthousiasme les opportunités offerts par la crise pour accompagner leurs clients dans l’adoption d’outils digitalisés.

Le Kenya est l’un des principaux Tech hubs africains : le pays compte environ 150 FinTech, avec des services allant des établissements de crédit numérique aux transferts de fonds depuis/vers l’étranger et aux plateformes de paiement. Les FinTech s’y développent très bien grâce à une combinaison de facteurs : cadre juridique favorable au secteur privé et à l’innovation, fort soutien de Safaricom, premier opérateur mobile et première plateforme de paiement mobile, à l’écosystème et la capacité pour les produits développés à trouver facilement leur place sur le marché.

Dans ce contexte, les opportunités d’affaires sont nombreuses… et il faut les saisir ! Les opportunités résident dans les outils et solutions liés à la digitalisation des services financiers, l’intelligence artificielle, le big data, la protection des données.

L’Ethiopie et son secteur Finte