Date de publication :

Secteur Mobilité et Logistique
Pays concerné
Corée du Sud, République
Thématique
Les ventes d'aéronefs sud-coréens ont franchi le cap du Md USD pour la première fois dans l'histoire l'année dernière, en grande partie grâce à la réussite des exportations des avions de combat FA-50 vers la Pologne.
Image info sectorielle

Selon les données de l'Association coréenne du commerce international, les exportations d'aéronefs de la Corée du Sud ont atteint 1,01 Md USD l'année dernière, enregistrant une augmentation de 320,5 % par rapport à 2022. Cette réalisation remarquable marque une étape significative, notamment avec la production du premier avion entièrement fabriqué dans le pays, baptisé "Buhwalho", il y a 70 ans. En 1953, des instructeurs de maintenance de l'actuelle 1ère école de logistique de l'armée de l'air de la République de Corée ont assemblé ce premier avion léger en utilisant des moteurs et des hélices provenant d'avions de liaison américains. 

La hausse des exportations est largement attribuée à la livraison de 12 FA-50GF par Korea Aerospace Industries (KAI) à la Pologne. Bien que le montant des exportations des 12 FA-50 livrés à la Pologne l'année dernière par KAI n'ait pas été divulgué, les estimations du marché suggèrent qu’elles auraient totalisé 520 M USD en 2023.  

En incluant les pièces d'avions, la contribution de l'industrie aéronautique sud-coréenne aux exportations connaît une croissance constante. L'année dernière, les exportations de pièces d'avions ont atteint 2,44 Mds USD, enregistrant une augmentation de 34,1 % par rapport à 2022, établissant ainsi un record similaire à celui des exportations d'aéronefs. 

L'ampleur des exportations de pièces d'avions a franchi la barre du Md USD pour la première fois en 2010, atteignant 1,5 Md USD. Depuis lors, elle n'a cessé d'augmenter. Des entreprises telles que KAI, Hanwha Aerospace, LIG Nex1 et Korean Air produisent une vaste gamme de pièces d'avion, comprenant le fuselage, les structures d'ailes, les composants de moteur, le train d'atterrissage, les matériaux spéciaux et les dispositifs de contrôle de précision. Ces pièces sont fournies aux principaux constructeurs aéronautiques mondiaux tels que Boeing et Airbus. 

Alors que les exportations de pièces d'avions continuent de croître de manière constante, les exportations de défense, comprenant des articles à prix unitaires élevés et à haute valeur ajoutée tels que les avions de combat et les hélicoptères, montrent également une tendance à la hausse. Les observations suggèrent que la croissance de l'industrie aérospatiale sud-coréenne va persister de manière régulière. Il est à noter que l'exportation d'un seul avion de combat complet est comparable, en termes d'échelle, à l'exportation de 1 000 voitures. 

Récemment, les exportations vers la région du Moyen-Orient ont également enregistré une hausse significative. Début février, le ministère de la Défense nationale a annoncé que la société sud-coréenne LIG Nex1 avait conclu un contrat avec le ministère saoudien de la Défense pour la vente de dix systèmes de défense antimissile Cheongung-II, d'une valeur de 3,2 Mds USD, en novembre 2023. Il s'agit du premier exemple de réussite d'exportations de défense à grande échelle dans la région du Moyen-Orient. 

Source : Business Korea - 13/02/2024