Date de publication :

Secteur Equipements et Solutions pour l'Agriculture et l'Agroalimentaire
Pays concerné
Italie
Thématique

Le marché italien des solutions pour l'élevage a récemment vu l'introduction de plusieurs projets et innovations visant à répondre aux besoins des éleveurs et à les aider à se conformer aux évolutions de la réglementation européenne. 

L’Anafibj a créé la nouvelle étable pour l’évaluation génomique de précision  

L'Association nationale des éleveurs de la race frisonne, brune et jersey italienne (ANAFIBJ) a récemment inauguré une nouvelle étable expérimentale. Cette innovation peut accueillir de jeunes animaux (mâles et femelles), issus de différentes races bovines, en conformité avec les directives de l’association nationale des éleveurs (ANA).  

À l'intérieur de la structure, divers équipements de précision ont été installés pour enregistrer en continu plusieurs facteurs : la consommation alimentaire, le comportement alimentaire, la consommation d'eau, le temps de rumination et les émissions de méthane/dioxyde de carbone. 

Ce projet vise à mettre en valeur les choix génétiques et génomiques effectués par les éleveurs en utilisant les indices de sélection de l’ANAFIBJ, ainsi que de répondre aux exigences croissantes de durabilité.  

Une production de biogaz qu'à partir d’effluents zootechniques  

En Italie, au mois de décembre 2023, une installation de biogaz, exclusivement alimentée par des effluents d'élevage, a été inaugurée. Cette typologie d’installation s’avère être particulièrement utile pour les producteurs de Parmigiano Reggiano AOP.  

Généralement, la biomasse destinée à la production du biogaz comprend du matériel végétal (triticale, maïs, sorgho, etc.). Ces effluents zootechniques seront utilisés pour la production d’énergie électrique et thermique (cogénération), la 1ère à vendre et la 2e à réutiliser à l’intérieur. De plus, le digestat sera réutilisé comme engrais pour les cultures de l’exploitation.  

Le Projet REGESA pour la réduction des émissions  

Le projet REGESA, financé par la Région Lombardie, a pour objectif de surveiller les émissions liées à la gestion des effluents zootechniques afin d’identifier les meilleures pratiques de gestion et de réduire les émissions d'ammoniac/gaz à effet de serre. 

Cette étude a été divisée en 2 parties, et les résultats seront disponibles fin mars. La 1ère partie consiste à mettre en place un système de surveillance unique pour les éleveurs, permettant de mesurer les concentrations de gaz à effet de serre et d'ammoniac provenant de l'élevage. La 2e partie du projet concerne la création d'un système automatisé pour la distribution de digestat par fertirrigation. 

Source : Revue INFORMATORE ZOOTECNICO, éditions du 16, du 26 janvier et du 29 février 2024