Date de publication :

Secteur Equipements et Solutions pour l'Agriculture et l'Agroalimentaire
Pays concerné
Chili
Thématique
Image info sectorielle

L'un des grands défis du Chili dans l'exportation de ses fruits vers les marchés du Nord est de pouvoir conserver leur fermeté lors du temps de transport maritime, qui peut pouvoir prendre jusqu'à 60 jours entre les 2 hémisphères. 
La perte de l'eau du fruit est l'un des principaux facteurs de la perte de sa fermeté, et est susceptible de varier en fonction de la disposition de chaque fruit dans sa caisse et son conteneur. 

Ainsi, des universitaires de la Faculté des sciences agronomiques de l'Université de Talca (UTALCA) ont conçu un dispositif spécial, appelé Accélérateur de Déshydratation Suspendu (ADS), d'abord utilisé sur des myrtilles. Selon les résultats de l'étude, l'ADS représente désormais un outil précieux pour améliorer les prédiction du comportement des myrtilles en fonction de leur environnement, avant et après la récolte, et a permis d'obtenir des informations précieuses pour une meilleure conservation des fruits.
La mise en application du système ADS consistait à exposer la totalité de la surface de la myrtille à l'environnement pour déterminer l'impact de différents facteurs sur la perte de l'eau du fruit. Il en est effectivement ressorti qu'il était possible de jouer sur plusieurs paramètres, et que l'impact du taux d'humidité relative était le facteur le plus impactant, mais loin d'être le seul : les différents traitements post-récoltes (élimination de la couche cireuse, fermeture de la cicatrice pédonculaire) et la date de récolte (plus elle est tardive, plus le fruit est susceptible de perdre en eau) auront également un impact important sur la qualité finale du fruit lors de son transport.

 

Source : FreshPlaza, 26.03.2024