Date de publication :

Secteur Retail, Services et Culture
Pays concerné
Royaume-Uni
Thématique
L'Ofsted formera ses inspecteurs à l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) et explorera comment cette technologie peut l'aider à prendre de "meilleures décisions".
Image info sectorielle

Le gouvernement a demandé aux organismes de réglementation de définir leur approche stratégique de l'IA pour la fin du mois d'avril. L'Ofsted a déclaré qu'il utilisait déjà l'IA, notamment dans son évaluation des risques des "bonnes" écoles, pour décider s'il devait effectuer des inspections notées complètes ou de courtes visites non notées.

L'Ofsted explore également comment l'IA peut l'aider à prendre de meilleures décisions basées sur les informations qu'il détient, à travailler de manière plus efficace et à améliorer davantage ses inspections et sa réglementation. Les avantages les plus importants de l'IA pourraient inclure l'évaluation des risques, le travail plus efficace grâce à l'automatisation et une utilisation optimale des données, en particulier du texte. L'Ofsted développera également les connaissances des inspecteurs sur la technologie afin qu'ils puissent prendre en compte l'IA et ses différentes utilisations. Le régulateur britannique de l'éducation soutient l'utilisation de l'IA par les écoles lorsqu'elle améliore les soins et l'éducation des enfants. Lors des inspections, il examinera l'utilisation de l'IA par les fournisseurs en fonction de son impact sur les critères définis dans ses cadres d'inspection existants, mais il n'inspectera pas directement la qualité des outils d'IA. Les dirigeants sont responsables de veiller à ce que l'utilisation de l'IA n'ait pas d'effet néfaste sur ces résultats, la qualité de leur prestation ou les décisions qu'ils prennent. 

Source : Schoolsweek, Samantha Booth, 24/4/2024