Date de publication :

Secteur Equipements et Solutions pour l'Agriculture et l'Agroalimentaire
Pays concerné
Portugal
Thématique
Image info sectorielle

Le projet TomAC a été lancé en 2021 sur une parcelle de 12 hectares du groupe Sogepoc, et regroupe plusieurs acteurs : l’université d’Evora, le centre d’innovation du groupe Sugal, Syngenta, et l’association portugaise de conservation du sol (APOSOLO). Ces acteurs se sont réunis fin mars à Vila Franca de Xira, dans le champ où se déroule l'essai, pour documenter la phase finale du cycle de couvert végétal et mettre en évidence ses objectifs et les résultats obtenus. Le couvert végétal a été installé au début du mois de novembre 2023 sur la parcelle où les tomates seront plantées au printemps, et vise à couvrir le sol de manière permanente, ce qui est l'un des principes de l'agriculture de conservation. Le mélange choisi, composé de graminées, de légumineuses et de brassicacées, vise à protéger le sol contre l'érosion, à améliorer sa structure et sa biodiversité, à réduire le lessivage des éléments nutritifs et à augmenter la teneur en matière organique et le piégeage du carbone. Une fois que les résidus du couvert se décomposent, les nutriments retournent dans le sol et peuvent être utilisés par la tomate. « Nous avons déjà obtenu des valeurs de l'ordre de 70 à 120 kg d'azote par hectare, contre seulement 5 kg/ha retenus par la végétation spontanée dans le système conventionnel.", explique Ricardo Vieira Santos, chercheur à MED-UÉvora. ‘’Nous avons réussi à obtenir un rendement plus élevé tout en maintenant la qualité du produit final", déclare Ana Casimiro, responsable et coordinatrice des essais. 

 Source : Voz do Campo 15/04/24