Date de publication :

Secteur Santé
Pays concerné
Indonésie
Thématique
Actuellement, l’accident vasculaire cérébral (AVC) est la principale cause de décès en Indonésie, où elle y est connue sous le nom de "maladie catastrophique".
Image info sectorielle

Le nombre d’incidents vasculaires cérébraux continue d’augmenter, en particulier dans les grandes villes. Dans de nombreuses régions d’Indonésie, des  cas ne sont pas diagnostiqués et ne reçoivent ainsi pas de traitement adéquat.

Bali a accueilli la première conférence internationale sur l’intervention neurovasculaire, qui a eu lieu au centre international de conventions de Bali du 25 au 27 avril, a réuni des experts, des scientifiques, des chercheurs et des praticiens de premier plan. Ils ont partagé des informations, des innovations et les meilleures pratiques dans le domaine de l’intervention neurovasculaire. Des locuteurs de pointe, tels que le Dr. Kumara Tini en tant qu’étudiant en radiologie scientifique, René Chapot en tant que spécialiste en neuroradiologie et thérapie endovasculaire intracranienne,ou le Dr. Affan Priyambodo en tant que spécialiste en neurochirurgie, ont contribué à renforcer la collaboration et l’échange de connaissances avec les professionnels spécialisés en traitement des troubles neurovasculaires.

Cette conférence, soutenue par le ministère de la Santé, visait à faire progresser la profession médicale, en particulier dans le domaine de l’ingénierie neurovasculaire, afin de réduire l’incidence des décès liés aux AVC en Indonésie. 

Source : VOI, 26 avril 2024