Date de publication :

Secteur Santé
Pays concerné
Singapour
Thématique
Des chercheurs à Singapour ont entrepris d'explorer une approche personnalisée de la stimulation magnétique transcrânienne (SMT) dans le traitement de la dépression résistante aux traitements. Cette méthode novatrice consiste à cartographier le cerveau des patients afin de cibler précisément les zones à stimuler. Contrairement à la SMT standard, qui présente un taux de rémission d'environ 30 %, la SMT personnalisée peut atteindre jusqu'à 80 % de taux de rémission.
Image info sectorielle

Les traitements personnalisés sont intensifs, avec 50 séances sur cinq jours. Deux essais cliniques sont en cours, financés respectivement par la Fondation Temasek et le Conseil national de la recherche médicale.

Deux patients ayant terminé le traitement ont obtenu des résultats positifs, comme une femme souffrant de dépression résistante aux traitements depuis de nombreuses années. Après cinq jours de SMT personnalisée, ses symptômes ont considérablement diminué. En comparaison, la SMT standard, bien qu'utilisée également dans les cas de dépression résistante aux traitements, présente des effets secondaires et une efficacité limitée.

La SMT personnalisée cible spécifiquement le cortex préfrontal, régulant l'humeur en inhibant une région profonde du cerveau impliquée dans la dépression. Cette approche permet de normaliser l'activité cérébrale dans cette région, améliorant ainsi les symptômes dépressifs.

À l'avenir, la SMT personnalisée pourrait être explorée pour d'autres maladies mentales, telles que le trouble obsessionnel-compulsif, l'autisme et le trouble de stress post-traumatique. Cette thérapie offre une approche plus ciblée de la dépression, ce qui raccourcit la durée du traitement tout en augmentant le bien-être des patients.

Cette approche personnalisée de la SMT offre des perspectives prometteuses dans le domaine de la dépression, mais elle ouvre également la voie à une compréhension plus approfondie du fonctionnement cérébral et de son implication dans divers troubles mentaux.

Source : Joyce Teo, 12/04/2024, The Strait Times