Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Taïwan
Thématique
Taïwan vise à atteindre une émission nette zéro d’ici 2050 et inclut l’énergie marine comme une source d’énergie. En plus de l’énergie éolienne en mer, le gouvernement prévoit d’installer une unité de démonstration pour d’autres types d’énergies marines, tels que l’hydrolienne, l’énergie houlomotrice et l’énergie thermique des mers, avec une capacité allant jusqu’à plusieurs mégawatts d’ici 2030 avant une mise en œuvre commerciale pouvant atteindre 10 mégawatts d’ici 2035.
Image info sectorielle

L’association professionnelle Taiwan Ocean Energy Development Association a organisé une conférence en avril dernier qui a réuni tous les principaux acteurs travaillant dans le domaine des énergies marines renouvelables, afin de discuter des défis et des actions possibles.

A ce stade, les processus de demande pour les essais d’énergie marine sont considérés comme fastidieux et manquent de clarté et d’un encadrement réglementaire. Les demandes doivent être approuvées par de nombreuses instances publiques, dont le ministère des Affaires océaniques (OAC), la municipalité concernée, le ministère des Affaires économiques, le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Culture etc. Par ailleurs, sans une coordination centralisée, les entités participant aux projets pilotes risquent de perdre du temps en raison des conflits d’utilisation de l’espace maritime.  Malgré ces difficultés, des recherches sont en cours pour améliorer les technologies et tester leur faisabilité en mer. Lors de la conférence, des experts ont suggéré que le gouvernement mette en place un guichet unique pour simplifier et harmoniser les procédures administratives, ainsi que pour définir à l’avance des zones dédiés aux projets pilotes. Lors de la conférence, l’association organisatrice a également évoqué l’aspect financier auquel font face tous les investisseurs. En prenant en compte le montant important investi lors de la phase initiale de développement, le gouvernement devrait ajuster le tarif de rachat, actuellement fixé à 7,3 TWD/kWh.

Source : « LI Su-Jun, 16/05/2024, Environmental Information Center, https://e-info.org.tw/node/238952 ; LI Su-Jun, 16/05/2024, Environmental Information Center, https://e-info.org.tw/node/238981  »