Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Allemagne
Thématique
Hagen est l'une des premières communes d'Allemagne à équiper toutes les infrastructures municipales de capteurs et de systèmes de mesure intelligents.
Image info sectorielle

Un pas de plus vers la "Smart City Hagen" : Dans le cadre du projet "klimakommune.digital", la ville de Hagen enregistre numériquement depuis début février les consommations d'énergie dans les bâtiments municipaux.

Hagen est ainsi l'une des premières communes d'Allemagne à équiper tous les bâtiments utilisés par la ville de capteurs et de systèmes de mesure intelligents, selon un communiqué de la mairie. Outre la ville de Hagen, l'Agence allemande de l'énergie (DENA), Enervie Service GmbH et d'autres partenaires participent au projet "klimakommune.digital".

Des compteurs équipés de capteurs spéciaux

Les compteurs de gaz, d'eau et de chaleur seront équipés de capteurs spéciaux qui seront connectés aux compteurs existants et permettront un suivi en temps réel des relevés de compteur. La transmission des données se fera via un réseau radio "Long Range Wide Area Network" (LoRaWAN) exploité par le groupe Enervie à Hagen. Selon la ville, les données des capteurs peuvent ainsi être envoyées sur de longues distances, tout en consommant peu d'énergie.

Les consommations d'électricité seront enregistrées à l'aide de systèmes de mesure intelligents (iMSys). Ceux-ci se composent d'un compteur d'électricité numérique (dispositif de mesure moderne) ainsi que d'une unité de communication ("Smart Meter Gateway"), qui transmettent les relevés de compteur par téléphonie mobile. Selon le communiqué de la municipalité, toutes les données saisies sont évaluées et présentées dans un logiciel de gestion de l'énergie.

Le risque de dégâts des eaux minimisé

L'enregistrement numérique présente plusieurs avantages : par exemple, une augmentation de la consommation d'eau peut signifier une fuite dans une conduite d'eau. Détectée à temps, elle permet d'économiser de l'eau et de minimiser le risque de dégâts des eaux. Une consommation supérieure à la moyenne peut également indiquer que le chauffage est trop élevé ou que le robinet est mal fermé.

Les données contribuent ainsi à une utilisation plus efficace des ressources et constituent en outre une base pour évaluer et mettre en œuvre de manière ciblée de futurs instruments visant à améliorer l'efficacité énergétique dans les bâtiments. Conclusion de la mairie : cela permet de préserver l'environnement, de réduire les coûts et de simplifier la gestion des bâtiments.

Source : Westfalenpost, le 8 avril 2024.