Date de publication :

Secteur Tech
Pays concerné
Allemagne
Thématique
Image info sectorielle

La pandémie de Covid-19, souvent perçue comme un accélérateur de la transformation numérique, n’a pas eu un effet homogène sur toutes les entreprises. Une étude menée par le Wissenschaftszentrum Berlin (WZB), l'Institut Weizenbaum et l'Université Humboldt révèle que la crise sanitaire a exacerbé les inégalités numériques chez les entreprises pionnières en numérisation et celles en retard dans ce domaine.

Les chercheurs ont analysé 34 entreprises dans des secteurs clés comme l’automobile, la chimie et la santé, et ont mené une enquête auprès de 540 entreprises. Ils ont constaté que la pandémie a favorisé les entreprises déjà équipées de technologies avancées, comme les infrastructures cloud, permettant une transition rapide au télétravail. En revanche, les entreprises sans ces ressources préexistantes ont eu du mal à s’adapter.

La numérisation accrue des interactions et communications, notamment via le télétravail, a été un changement majeur. Les entreprises financières ont massivement investi dans des outils collaboratifs et des équipements informatiques. Cependant, la pandémie n’a pas entraîné une augmentation des investissements en automatisation physique, comme la robotique.

Les chercheurs recommandent de promouvoir une transformation numérique durable, en renforçant la sécurité des données et en réduisant les nouvelles dépendances aux fournisseurs de services cloud. Ils soulignent l’importance de réduire la fracture numérique entre les entreprises afin d'assurer une transformation numérique équitable.

Source : Heiseonline, Stefan Krempl, 28/04/2024