Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Australie
Thématique
La taxe sur l’export de déchets qui avait été mise en place en 2020 par le gouvernement précédent va être supprimée. L’industrie des déchets craignait que l’entré en vigueur d’une telle taxe n’entraine la mise en décharge de déchets qui auraient pu être recyclés et traités à l’étranger, ce qui allait à l’encontre de l’intention du gouvernement. Tanya Plibersek, Ministre actuelle de l’Environnement, affirme que le gouvernement veut « accroître le recyclage et éviter que les déchets ne soient mis en décharge, ce qui aurait été le cas si cette taxe avait été perçue. »
Image info sectorielle

La "taxe de recyclage" qui devait être imposée aux exportateurs de déchets a été supprimée dans le cadre du budget fédéral de mai 2024. L'industrie des déchets a en effet exprimé sa crainte qu'une taxe de 2,45 EUR par tonne sur les exportations de déchets, qui devait commencer en juillet, n'envoie à la décharge des déchets qui auraient été recyclés.

Cette taxe a été adoptée par le gouvernement Morrison en 2020 dans le cadre de lois visant à réduire et à réglementer les exportations de déchets après que la Chine a pris l'Australie au dépourvu en déclarant qu'elle ne traiterait plus les déchets australiens. Mais un prix n'a jamais été fixé et c'est le gouvernement Albanese qui a déterminé quand la dernière étape de l'interdiction d'exporter prendrait effet. 

Dans un mémoire présenté avant le budget, le Conseil national de l'industrie des déchets et du recyclage a déclaré que la taxe équivalait à un "impôt sur l'industrie du recyclage" qui serait probablement répercuté sur les conseils locaux et les consommateurs.

Aujourd'hui, la ministre fédérale de l'environnement, Tanya Plibersek, déclare que le gouvernement annulera officiellement la taxe prévue par la loi "Contrairement aux libéraux et aux nationaux, les travaillistes ont écouté l'industrie et n'introduiront pas de taxe sur les exportations de déchets", a déclaré Mme Plibersek. "Nous voulons voir plus de recyclage et éviter que les déchets ne soient mis en décharge, ce que cette taxe aurait provoqué.".

Source: https://www.abc.net.au/ du 08/05/2024