Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Australie
Thématique
Le gouvernement australien a prévu une série de mesures budgétaires d'une valeur de 14,12 Mds EUR pour les 10 prochaines années afin de stimuler l'industrie manufacturière nationale et d'accélérer le processus d'élimination des émissions de gaz à effet de serre, sous la bannière "A Future Made in Australia", une stratégie qui, espère le parti travailliste, renforcera sa position dans les circonscriptions clés du Queensland et de l'Australie-Occidentale.
Image info sectorielle

Le trésorier australien, Jim Chalmers, a déclaré dans son discours sur le budget, que l'économie mondiale était confrontée à sa plus grande transformation depuis la révolution industrielle. "L'énergie australienne peut l'alimenter, les ressources australiennes peuvent la construire, les régions australiennes peuvent la stimuler, les chercheurs australiens peuvent la façonner et les travailleurs australiens peuvent s'y épanouir", a déclaré M. Chalmers devant le Parlement. "Notre programme Future Made in Australia, doté de 14,12 Mds EUR, contribuera à faire de l'Australie un élément indispensable de l'économie mondiale."

Dans une riposte aux critiques qui ont mis en garde contre la "sélection des gagnants" pour le financement public, M. Chalmers a déclaré que la transformation économique était "une occasion en or pour l'Australie", mais que "notre approche de la croissance et de l'investissement doit également changer". Il a promis que le gouvernement agirait avec "rigueur" et "discipline" pour décider quels projets ont besoin d'une aide publique. "Si nous attendons, la chance d'une nouvelle génération d'emplois et de prospérité nous échappera - et nous serons par conséquent plus pauvres et plus vulnérables", a déclaré M. Chalmers.

Un large éventail de projets, dont certains ont déjà été annoncés ou sont en cours de développement, ont été inclus dans ce vaste ensemble de mesures. Il comprend un montant estimé à 12,10 Mds EUR sur 10 ans au titre de la "superpuissance des énergies renouvelables". Cette somme comprend des incitations fiscales pour la production d'hydrogène et de minéraux critiques à partir de 2027-28. Un montant supplémentaire de 0,80 Mds EUR sera alloué à un nouveau cycle du programme de démarrage de l'hydrogène afin de stimuler les "projets d'hydrogène renouvelable précurseurs". Les documents budgétaires réservent 1,04 Md EUR à un nouveau fonds d'innovation Future Made in Australia géré par l'Agence australienne des énergies renouvelables, pour des secteurs prioritaires tels que les métaux verts, les batteries et les carburants liquides à faible teneur en carbone.

Source : https://www.theguardian.com/ du 14/05/2024