Date de publication :

Secteur Santé
Pays concerné
Chine
Thématique
Image info sectorielle

Le 8 avril, Sino-Biopharmaceutique et Boehringer Ingenheim ont annoncé une coopération stratégique. Les deux parties s’appuieront sur leurs forces et leurs ressources respectives pour développer et commercialiser ensemble la ligne de médicaments oncologiques de Boehringer Ingenheim en Chine continentale. Contrairement aux précédentes, cette approche de coopération de l’«union de l’innovation» a largement dépassé le simple investissement sur le marché ou la licence de pipeline : les deux parties ont collaboré à la recherche et au développement et à la commercialisation, ce qui peut être considéré comme la première alliance forte et solide dans le vrai sens du terme entre les entreprises pharmaceutiques chinoises et étrangères.

Ces dernières années, les entreprises internationales ont accéléré l’adaptation de leurs activités en Chine, et la coopération avec les entreprises locales a augmenté. Selon des statistiques incomplètes, au cours du premier trimestre de 2024, les entreprises pharmaceutiques multinationales ont autorisé plus de 10 transactions autorisées aux entreprises pharmaceutiques nationales.

La coopération internationale est une tendance inévitable dans le développement de l’industrie pharmaceutique. Les grands Pharma Chinois ont les avantages des ressources locales dans la commercialisation des médicaments innovants internationaux. La coopération similaire est bénéfique pour renforcer les propres forces de R&D des entreprises locales, la capacité de promotion académique spécialisée et l’accélération du processus d’internationalisation. Tandis que les entreprises multinationales, face à un changement du système de soins de santé en Chine, ont besoin d’avoir un modèle pour réaliser l’équilibre entre l’innovation et la commercialisation, et ils ont besoin de faire appel aux grands Pharma chinois, leurs ressources et réseaux pour réduire les coûts de la commercialisation et de réaliser d’une manière efficiente la commercialisation rapide de grand marché chinois.

Ces dernières années, avec de plus en plus de médicaments innovants approuvés sur le marché, superposant les propriétés cliniques de première nécessité, les ventes d’antitumoraux (produits chimiques + médicaments biologiques) en Chine ont atteint des centaines de milliards, dépassant 130 milliards de Yuans en 2022 et 70 milliards de Yuans dans le premier semestre de 2023.

Dans le cadre de ce partenariat entre Sino-Biopharmaceutique et Boehringer Ingenheim en Chine, 3 antitumorales de pointe en phase clinique avancée sont à l’honneur ! Ces dernières années, Sino-Biopharmaceutique a enrichi sa ligne de produits en auto-recherche +BD, a rapidement réalisé une transformation innovante et accéléré le processus d’internationalisation. Dans l’auto-recherche, une riche ligne de produits est construite autour de quatre domaines principaux : antitumorale, hépatique, respiratoire et chirurgical/analgésique. Actuellement, la société a approuvé le lancement de 11 médicaments innovants (contenant des médicaments biosimilaires), et 90 autres nouveaux médicaments de classe 1 sont en phase de demande clinique ou supérieure en Chine. Parmi eux, 10 nouveaux médicaments antitumoraux ont été soumis à la NDA ou sont en phase clinique III et peuvent être commercialisés.

Source : MINEI Journal, du 18 Avril 2024