Date de publication :

Secteur Vins, spiritueux, bières, cidres
Pays concerné
Pays-Bas
Thématique
L'augmentation des droits d'accises sur la bière au 1er janvier 2024 et un printemps humide et froid n'ont pas profité au marché néerlandais de la bière.
Image info sectorielle

La baisse des ventes se ressent aussi bien dans la consommation domestique que dans les ventes en restauration. Cette baisse se reflète également dans les recettes des droits d'accise provenant de la bière. Le gouvernement s'attend à ce que les droits d'accises sur la bière rapportent cette année 70 M EUR de moins que prévu. Ceci malgré une augmentation des accises sur la bière de 8 % au 1er janvier 2024 ! 

Les ventes de la catégorie de bière la plus importante, la bière blonde, ont chuté de 2,8 %. Les ventes de bières spéciales ont légèrement diminué de 1,1 %.

Au 1er trimestre 2024, les ventes de bière sans alcool ont diminué de plus de 2,1 %, alors qu'il s'agissait auparavant d'un segment en croissance et c'est une évolution inquiétante parce que cette catégorie joue un rôle important dans le cadre de la prévention contre l’abus d’alcool.

Seule la consommation de bières spéciales à faible teneur en alcool (0,5 à 3,5 % alc.) a augmenté de 6,7 %. Cette croissance de bières à faible teneur en alcool est visible depuis un certain temps et s'inscrit dans la tendance selon laquelle les consommateurs, soucieux d'un mode de vie équilibré, optent pour des bières spéciales à faible teneur en alcool

 

Source : Nederlandse Brouwers, juin 2024