Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Allemagne
Thématique
Image info sectorielle

L'injection dans le réseau des quantités croissantes d'électricité issue des énergies renouvelables dans le Brandebourg nécessite un réseau haute tension plus performant - le gouvernement du Land veut donc développer les capacités au plus vite. Le ministère de l'Économie a donc élaboré un plan en dix points avec les trois gestionnaires de réseau de distribution actifs dans le Land, comme l'a annoncé jeudi le ministre Jörg Steinbach (SPD). Ce plan prévoit entre autres une simplification des procédures d'autorisation et une augmentation du personnel de l'Office régional des mines, de la géologie et des matières premières (LBGR) compétent.

90% de l'électricité produite à partir d'énergies renouvelables est ainsi injectée dans le réseau haute tension d'une tension de 110 kilovolts et dans les niveaux de réseau inférieurs. L'objectif du gouvernement régional est donc de faire approuver environ 350 km de nouvelles lignes aériennes d'ici 2027.

Pour ce faire, le nombre de collaborateurs dans le domaine des lignes électriques du LBGR doit notamment passer de six actuellement à 15. Les postes supplémentaires seront financés par un nouveau barème de frais, de sorte que le budget du Land ne soit pas grevé. Selon le plan, les processus d'autorisation doivent en outre être de plus en plus numérisés et standardisés. En collaboration avec les gestionnaires de réseau de distribution, le gouvernement du Land veut en outre insister sur des améliorations législatives dans les domaines relevant de la compétence de l'État fédéral.

« Le programme commun en dix points s'attaque aux principaux défis à la racine et garantira ainsi, en toute sécurité juridique, des délais de procédure plus courts », a fait savoir Steinbach. Le plan a été signé par les gestionnaires de réseau de distribution Edis, Mitnetz et Wemag.

Source : Zeit Online, le 16 mai 2024.