Date de publication :

Secteur Equipements et Solutions pour l'Agriculture et l'Agroalimentaire
Pays concerné
Algérie
Thématique
Le secteur de la pêche et de la production halieutique en Algérie a connu des avancées significatives ces dernières années. Le ministère de la Pêche et des Productions Halieutiques, sous la direction du secrétaire général Farid Harouadi, a introduit des navires adaptés pour la grande pêche, conformément aux instructions du Président de la République. Depuis fin 2023, 10 navires de plus de 40 mètres, capables de naviguer de 15 à 30 jours, ont été mis en service.
Image info sectorielle

L'objectif est d'augmenter la production halieutique de 50 % d'ici quelques années en exploitant de nouvelles zones en haute mer. Cette nouvelle approche vise à répondre à une stagnation de la production, figée à environ 100 000 tonnes par an depuis les années 1990, malgré une augmentation significative du nombre de navires.

Le SG a expliqué que la pêche était jusqu'à présent limitée aux zones côtières, où la biomasse est estimée à 187 000 tonnes. L'exploitation des zones en haute mer devrait résoudre la problématique de la hausse des prix du poisson en augmentant la production nationale de 50 % d'ici 2026.

En parallèle, l'aquaculture marine est également une priorité. Actuellement, la production est inférieure à 7 000 tonnes, bien en deçà du potentiel de 120 000 tonnes. Avec 196 projets aquacoles enregistrés et 70 autres en cours de réalisation, la production aquacole devrait atteindre 10 000 tonnes d'ici fin 2024 et 100 000 tonnes d'ici 2030.

Ces efforts, soutenus par des chantiers navals locaux construisant des bateaux de 42 mètres, visent à renforcer l'approvisionnement en poissons et à stabiliser les prix, tout en répondant à la demande nationale croissante.

Source : El Moudjahid - 05/06/2024