Date de publication :

Secteur Tech
Pays concerné
Pays-Bas
Thématique
Image info sectorielle

Selon la dernière Cybersecuritymonitor 2023 du Centraal Bureau voor de Statistiek (CBS), les entreprises néerlandaises montrent une diminution de leur capacité à se défendre contre les cyberattaques. Malgré une prise de conscience croissante et des efforts accrus en matière de cybersécurité, le CBS rapporte un recul préoccupant de la résilience face aux attaques numériques au sein des entreprises aux Pays-Bas.

Le rapport indique que de nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à prendre des mesures adéquates pour se protéger contre les fuites de données, les incidents de sécurité internes et les attaques de hackers. Une constatation alarmante est la baisse du pourcentage d'entreprises prenant la moitié ou plus des mesures de cybersécurité requises, passant de 52 % en 2021 à 47 % en 2022. Cette tendance suggère une diminution de l'efficacité des mesures préventives au sein du tissu économique néerlandais.

La Cybersecuritymonitor du CBS met également en lumière les mesures spécifiques que les entreprises devraient prendre pour améliorer leur sécurité numérique. Celles-ci incluent l'utilisation de logiciels antivirus, le chiffrement des données et la mise à jour régulière des logiciels et des systèmes d'exploitation. Il est particulièrement notable que les petites entreprises et des secteurs comme l'hôtellerie sont en retard dans l'adoption de ces mesures cruciales de cybersécurité.

"En 2022, nous observons pour la première fois une légère diminution du nombre d'entreprises de deux employés ou plus qui adoptent cinq ou plus de ces mesures de sécurité informatique", indique le rapport du CBS. Cette tendance souligne la vulnérabilité croissante des entreprises face aux menaces cybernétiques, malgré la fréquence et la complexité croissantes de ces attaques.

La Cybersecuritymonitor 2023 offre un aperçu détaillé de la situation actuelle en matière de cybersécurité dans les entreprises et les foyers néerlandais. Le rapport a été publié fin juin et est accessible gratuitement au public.

Source : Ag Connect, 02/07/2024