Date de publication :

Secteur Tech
Pays concerné
Pays-Bas
Thématique
Image info sectorielle

Le gouvernement néerlandais a confirmé son intention de fusionner les diverses agences de cybersécurité du pays en une seule autorité nationale. Annoncé l'année dernière dans le cadre d'une nouvelle stratégie nationale de sécurité, ce plan prévoit la fusion du Nationaal Cyber Security Centre (NCSC), du Digital Trust Center (DTC) et de l'équipe Computer Security Incident Response Team des fournisseurs de services numériques. Ce processus d'intégration sera progressif et devrait être achevé d'ici 2026.

Cette fusion vise à fournir un point de contact unique pour toutes les organisations et à améliorer la protection et la réponse en matière de cybersécurité dans tout le pays. La nouvelle entité sera placée sous l'égide du ministère de la Justice et de la Sécurité, tout en répondant également au ministère des Affaires économiques et du Climat pour certaines tâches.

Dans la 1ère phase de la fusion, qui se poursuivra jusqu'en octobre 2024, les organisations collaboreront de plus en plus étroitement. Dans la seconde phase, jusqu'au début de 2026, leurs processus seront intégrés et optimisés. Cette période d'intégration prolongée tient également compte des changements requis par la nouvelle législation, tels que la loi sur la sécurité et les systèmes d'information (Wbni), la nouvelle directive NIS2 de l'UE et la loi sur le soutien à la résilience numérique (Wbdwb), actuellement en cours d'examen.

Source : Telecompaper, 27/06/2023