• 60,1 M Population
  • 6 965 USD PIB par habitant
  • A4 Note environnement des affaires
  • -508 M EUR Balance commerciale (dispositifs médicaux)
  • 66 %/34 % % Hôpitaux publics / privés
  • DG Trésor SER Pretoria janvier 2023 Agence Ecofin, Charlène N’dimon juin 2022 Eyewitness News, Babalo Ndenze juin 2023 SAMRC 2022 GTA Connect (30/12/2022)
  • Caractéristiques du marché
  • Opportunités pour l'offre française
  • Responsabilité sociétale
  • Clés d'accès

Les fondamentaux

L'Afrique du Sud est l'un des plus grands marchés de dispositifs médicaux de la région Afrique-Moyen-Orient, estimé à 1,2 Md EUR en 2021, il devrait atteindre +/- 1,69 Md EUR en 2025, selon l’agence Fitch Solutions. Grâce à son économie locale relativement forte et favorable aux entreprises, des niveaux d’urbanisation élevés facilitant l’accès aux soins de santé et un cadre réglementaire en amélioration, c’est l’un des marchés les plus attrayants d'Afrique subsaharienne. Il y a une dichotomie entre le public et le privé ; le secteur public s'adresse à 71,5 % de la population avec plus de 3 880 établissements (dont 422 hôpitaux publics). C’est le principal acheteur d’équipements de santé mais il est en difficulté et constamment en besoin de ressources. Un projet de loi d’une assurance maladie nationale (National Health Insurance, NHI) a été adopté en 2023, avec une mise en place prévue pour 2026. Il peine à se mettre en œuvre et reste controversé. Le secteur privé est en revanche très performant. Il compte 215 hôpitaux et représente plus de 50 % des dépenses totales. Trois acteurs dominent le marché (Netcare, Life Healthcare et Mediclinic). Plus de 80 régimes médicaux, acteurs majeurs privés, exercent une grande influence sur les prix des dispositifs médicaux, mais ne couvrent que 26 % des ménages, notamment en raison du coût élevé.