Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Allemagne
Thématique
Image info sectorielle

Les habitants de Konstanz ont récemment fait face à une augmentation des tarifs de bus, les coûts passant de 2,70 à 2,90 euros par trajet. Cette décision, prise par les Stadtwerke, suscite des inquiétudes quant à d'éventuelles réductions de services, particulièrement pendant les vacances scolaires.

Lors de la dernière réunion du conseil municipal, les responsables des Stadtwerke ont abordé ces changements, mettant en lumière les défis auxquels la Smart City est confrontée en matière de gestion des transports publics. Malgré les efforts déployés pour attirer de nouveaux conducteurs, les Stadtwerke se heurtent à des conditions de travail stressantes et à des salaires moins attractifs que dans le secteur privé.

En 2023, les statistiques des Stadtwerke indiquent une diminution de 10 à 15 % du nombre de passagers par rapport à l'année précédant la pandémie en 2019. Ces chiffres soulignent la nécessité pour la ville de réévaluer son réseau de transport public.

Malgré une augmentation des tarifs, le déficit du service de bus continue de croître, atteignant près de 6 M EUR en 2023. Les Stadtwerke ont jusqu'à présent compensé ce déficit avec des excédents provenant du service de ferry et de la vente de gaz et d'électricité. Cependant, cette solution pourrait ne plus être viable compte tenu des besoins croissants en investissements dans les réseaux énergétiques.

Face à ces défis financiers, la municipalité de Konstanz pourrait être amenée à explorer de nouvelles sources de financement, comme la proposition d'une "Nahverkehrsabgabe" (taxe sur les transports en commun), mentionnée dans le contrat de coalition du gouvernement régional. Ces ajustements pourraient s'avérer cruciaux pour assurer la viabilité à long terme du réseau de transport public de la ville.

Les résidents sont confrontés à des perturbations fréquentes, des retards et des pannes d'affichage numérique aux arrêts de bus, soulignant les lacunes dans la gestion du réseau. La question cruciale de l'équilibre entre les coûts croissants et la qualité du service public de transport en commun demeure au cœur des préoccupations des citoyens et des autorités locales.

 

Source : Seemoz - 12/01/2024