Date de publication :

Secteur Vins, spiritueux, bières, cidres
Pays concerné
Thaïlande
Thématique
Image info sectorielle

Le taux de taxe ad valorem sur le vin de raisin et le vin de raisin mousseux a été réduit de 10 % à 5 % pour les bouteilles ayant un prix de vente supérieure à 27 EUR (il reste de 0% si le produit est vendu moins de 27 EUR). En même temps, le taux de taxe basé sur la quantité (baht par litre pour 100 degrés d'alcool) a été réduit de 40,50 EUR à 27 EUR quel que soit le prix de vente final.

Pour prendre un exemple concret, désormais pour une bouteille de vin de 750 ml d’une valeur de 30 EUR et une teneur en alcool de 12 %, la taxe basée sur la teneur en alcool sera de 2,43 EUR (0,75 x 12 x 27/100). La taxe d'accise appliquée en plus (10 % de 30 EUR) serait de 3 EUR, ce qui porterait le prix total des droits d’accises de 5,43 EUR.

D’autres ajustements semblables ont été également actés pour les vins de fruits, les alcools locaux de moins de 7 degrés ainsi que les liqueurs fermentées mélangées à des spiritueux distillés à plus de 7 degrés.

Les nouveaux taux d'imposition entraîneraient une baisse des prix des boissons alcoolisées et stimuleraient le tourisme et les dépenses. Cependant, les nouvelles réductions d'impôts ne profiteront qu'à un nombre limité de producteurs de boissons alcoolisées. Dans l'ensemble, les nouvelles mesures fiscales n'encouragent pas tellement la consommation d'alcool, car le nombre de personnes qui boivent du vin est limité, la plupart des gens boivent des liqueurs fermentées (whisky, brandy, bière). Les nouvelles réductions d'impôts ne couvrent pas ces types de boissons alcoolisées.

Source : Chairith Yonpiam, 24/02/2024, Bangkok Post