Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Thaïlande
Thématique
Pour lutter contre la pollution de l’air qui touche de nombreuses villes du pays, et soulager les zones du pays qui font face à des conditions de sécheresses particulières (notamment dans les zones de culture du pays), le gouvernement thaïlandais envisage de déployer 30 avions dédiés à l'ensemencement des nuages (pour générer des précipitations).
Image info sectorielle

La problématique de la pollution de l’air rencontrée à Bangkok et dans d’autres grandes villes du pays, est principalement attribuable aux feux de culture agricoles, encore largement pratiqués en Thaïlande. L'ensemencement des nuages contribuerait ainsi à la réduction de la pollution en favorisant la capture des particules en suspension (notamment les particules fines PM 2.5) par les gouttelettes d'eau formées.

Les pluies artificielles permettraient également de réduire l’impact du changement climatique sur le secteur agricole, tout en prévenant les tempêtes et les incendies de forêt dans certaines régions du pays. Ces opérations renforceraient ainsi l’approvisionnement en eau des réservoirs et des barrages – fragilisé par les périodes de sécheresse et de haute température. Alors que l'été thaïlandais a officiellement débuté le 21 février, des températures records, pouvant atteindre 45 degrés, sont prévues, expliquant la nécessité de ces opérations.

Source : Bangkok post du 29 février 2024