Date de publication :

Secteur Santé
Pays concerné
Pologne
Thématique
En 2023, le nombre d’actes de chirurgie robotique a augmenté de 100 % comparé à 2022. La chirurgie affiche le taux de croissance le plus élevé avec 112 %, suivie par l’urologie (100 %) et la gynécologie (60 %). Selon un rapport publié par Upper Finance et la Fédération polonaise des hôpitaux, d’ici 2028, ce marché devrait atteindre en Pologne une valeur de près de 500 M EUR (2,1 Mds PLN). 43 établissements de santé polonais utilisent à ce jour les robots chirurgicaux da Vinci de la société Intuitive Surgical. De plus, ces dernières années ont donné lieu à l’installation de nouveaux systèmes chirurgicaux en Pologne avec l’arrivée sur le marché des produits des sociétés CMR Surgical, Smith & Nephew, Zimmer-Biomet, Stryker ou Globus Medical et prochainement le système Hugo (MC) de la société Medtronic.
Image info sectorielle

En 2022, 28 robots chirurgicaux étaient déployés en Pologne, ce nombre a atteint 46 en 2023. En 2023, on estime en moyenne que 225 interventions ont été réalisées par robot mais jusqu’à 400 dans les centres les plus spécialisés.  

Avec un robot da Vinci pour 897 000 habitants, la Pologne reste en retrait comparé aux autres pays européens mais l’écart s’est considérablement réduit ces dernières années. Joanna Szyman, Présidente de la Coalition de robotique médicale de la Fédération polonaise des hôpitaux et Présidente du Groupe NEO Hospital a déclaré : « nous estimons que d’ici 2028 nous compterons environ 130 robots chirurgicaux en Pologne et que la valeur du marché polonais devrait passer de 144 M EUR en 2023 à près de 500 M EUR en 2028, avec une croissance moyenne annuelle de 28 % ».

L’essor du marché polonais est principalement dû aux changements intervenus dans la politique de remboursement. Entre 2022 et 2023, une prise en charge par le Fonds national de santé (NFZ) a été introduite pour les interventions de chirurgie robot assistée pour traiter les cancers de la prostate, de l’endomètre et colorectaux. Les autres facteurs favorisant la croissance du marché que mentionne le rapport sont le manque de personnel médical, le vieillissement de la population et la hausse du nombre de maladies chroniques dont de cancers. La Pologne fait face à un important déficit de personnel médical, la robotique pourrait partiellement remédier à ce problème. Le personnel médical qui y est formé augmente systématiquement en Pologne où plus de 100 chirurgiens utilisent à ce jour le système da Vinci. Une formation en chirurgie robotique devient une quasi-nécessité. 

Le Professeur Jarosław J. Fedorowski, Président de la Fédération polonaise des hôpitaux et membre du directoire de la Fédération mondiale des hôpitaux souligne : « nous pensons qu’il sera inévitable d’élargir le champ des procédures prises en charge par le NFZ. Cette avancée permettra de financer l'achat de systèmes robotiques et d’augmenter le nombre d'entités publiques équipées. ». Il ajoute que malgré l’absence d’un financement global par le NFZ, la dynamique du marché est soutenue par les subventions européennes, le budget central ainsi que les subventions locales.

Sources : pfsz.org - 13/02/2024 « Le marché de la robotique chirurgicale en Pologne 2023. Prévisions pour 2024-2028 » publié par Upper Finance et la Fédération polonaise des hôpitaux.