Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Chili
Thématique
Image info sectorielle

La région de Coquimbo a inauguré la première usine de valorisation des pneus usagés (NFU) pour les régions d'Atacama et de Coquimbo. Ce projet est mené par le groupe minier El Peñón. 

Avec une capacité de traitement projetée de 3 600 tonnes par an, sa technologie permet la capture des émissions et la production d'acier, de pyrolyse et de noir de carbone.

Cette usine fonctionnera selon un modèle d'économie circulaire, où tous les produits dérivés des NFU sont réutilisés dans des activités économiques, notamment dans le secteur minier. Le processus comprend des étapes de réception, de stockage, de désassemblage, de découpe, de traitement par pyrolyse et de production de matériaux commercialisables, respectant les réglementations environnementales et sanitaires.

Le projet aborde non seulement le défi environnemental des NFU, mais, il prévoit également la création d'emplois et le développement technologique dans la région. L'implémentation de l'usine est un exemple clair de la manière dont la législation environnementale, comme la Loi REP, peut promouvoir des pratiques commerciales responsables et durables.

La loi sur la Responsabilité élargie du producteur (Loi REP) établit des objectifs de collecte, de valorisation et d'autres obligations liées aux produits prioritaires, tels que les pneus. Le Décret 8 de l'année 2021 du ministère de l’Environnement détaille objectifs et obligations :

 Les entreprises - regroupées dans un système de gestion - doivent organiser et financer la collecte des pneus hors d'usage sur tout le territoire national, ainsi que leur stockage, leur transport et leur traitement conformément à la réglementation en vigueur.

Pour fixer les objectifs, deux catégories de pneus ont été établies : les plus courants, catégorie A : entre le 20 janvier 2023 et le 20 janvier 2024, 50 % des pneus entrés au Chili doivent être collectés et 25 % valorisés. 

La catégorie B concerne les pneus miniers.  Pendant la première année, ils doivent être collecter et valoriser de 25 % du total jusqu'à atteindre 100 % à la huitième année de validité des objectifs.

Des pourcentages minimaux de collecte de pneus par région ont été fixés en fonction de leur parc automobile.

Source : The Jakarta Post -23/02/2024