Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Australie
Thématique
Un réseau basé sur l'éolien et le solaire va-t-il tuer le secteur manufacturier et l'industrie ? L'expérience de l'Australie-Méridionale, leader mondial en matière d'énergie éolienne et solaire, prouve le contraire. L'opérateur de transport d'électricité de l'État, ElectraNet, affirme que l'énergie éolienne et solaire a représenté une part de 75 % de la demande locale au cours des 12 derniers mois, un record mondial, et que l'objectif accéléré de 100 % d'énergies renouvelables "nettes" d'ici à 2027 suscite l'intérêt de nouvelles industries. "Alors que nous entrons dans la phase suivante de la transformation énergétique, l'Australie-Méridionale voit aujourd'hui l'intérêt de nouvelles charges électriques importantes, ce qui ne s'était pas vu depuis très longtemps", déclare Simon Emms, directeur général d'ElectraNet. Cet intérêt pour de nouvelles charges provient d'industries telles que l'acier vert, l'exploitation minière, le dessalement, l'hydrogène et d'autres activités à forte consommation d'énergie telles que les centres de données. Une grande partie de ces entreprises seront basées dans des zones régionales, et au moins 1 000 MW de nouvelles charges sont attendues d'ici 2030, soit près du double de la charge moyenne de l'État.
Image info sectorielle

Le gouvernement travailliste de l'État cherche à accélérer la transition énergétique, en annonçant récemment que son objectif de 100 % d'énergies renouvelables &qu