Date de publication :

Secteur Mobilité et Logistique
Pays concerné
Japon
Thématique
Le groupe japonais Nissan Motor investira dans l'unité de véhicules électriques (VE) de Renault, Ampere, même si son projet d'introduction en bourse a échoué, tout en évaluant son partenariat avec Honda Motor afin de poursuivre son expansion mondiale dans le domaine des véhicules électriques.
Image info sectorielle

Le groupe japonais Nissan Motor investira dans l'unité de véhicules électriques (VE) de Renault, Ampere, même si son projet d'introduction en bourse a échoué, tout en évaluant son partenariat avec Honda Motor afin de poursuivre son expansion mondiale dans le domaine des véhicules électriques.

"Nous voulons être un acteur mondial dans le domaine des véhicules électriques", a déclaré Makoto Uchida, PDG de Nissan, lors d'un point de presse à Chennai, ville du sud de l'Inde, ajoutant que l'entreprise souhaitait renforcer son partenariat avec Renault et, par ce biais, sa présence en Europe.

"C'est pourquoi, indépendamment de l'introduction en bourse, nous nous intéressons à Ampere. Nous discutons déjà de notre investissement dans Ampere", a ajouté M. Uchida.

En décembre, Nissan a confirmé qu'il investirait 600 M EUR dans Ampere, l'entreprise de véhicules électriques de Renault, un projet d'introduction en bourse que le constructeur automobile français a abandonné cette année en raison de la morosité des marchés boursiers.

Le président de Renault a déclaré le mois dernier que cette décision ne retarderait pas les investissements de Nissan ou de l'autre partenaire de longue date, Mitsubishi. Le grand patron de Nissan s'est fait l'écho de cette déclaration.

Lors de leur première visite en Inde, M. Uchida et M. Luca de Meo, PDG de Renault, ont également souligné que le pays était un marché difficile et concurrentiel et qu'il nécessiterait le soutien du gouvernement et un écosystème pour la transition vers les véhicules électriques.

Source : Nikkei Asia, 27/03/24