Date de publication :

Secteur Infrastructures
Pays concerné
Brésil
Thématique
En 2023, le Brésil s'est approché d'un record d'investissement dans les infrastructures, atteignant 213,4 Mds BRL dans des domaines tels que les transports, la logistique, l'énergie, les télécommunications et l'assainissement. Cependant, ce montant est encore loin de ce qui est nécessaire pour répondre aux demandes du pays, en effet il faudrait doubler ce montant pour répondre aux besoins actuels.
Image info sectorielle

Bien que les investissements dans les infrastructures aient augmenté de 19,6 % par rapport à l'année précédente, les chiffres ne correspondent toujours pas à l'idéal, le Brésil investissant environ 2 % du PIB dans le secteur, alors que le recommandé serait de 4,31 %. Des secteurs tels que les transports et la logistique ainsi que l'assainissement figurent parmi ceux qui ont le plus besoin d'investissements, tandis que l'électricité et les télécommunications, en raison de la plus grande participation du secteur privé, présentent une déficience moindre.

Pour combler l'écart d'investissement, les experts suggèrent une plus grande participation du capital privé, en mettant l'accent sur l'importance des concessions et des mécanismes financiers tels que les obligations d'infrastructure. De plus, ils mettent en évidence la nécessité d'incitations gouvernementales pour attirer les investisseurs étrangers et institutionnels. Les projections de l’Association brésilienne des infrastructures et des industries prévoient une augmentation de 10 % des investissements pour 2024, ce qui pourrait représenter le volume le plus élevé jamais enregistré dans le secteur, indiquant une évolution positive pour les infrastructures brésiliennes.

Source: Capital News - 7/04/2024