Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Japon
Thématique
Le Japon aura besoin de nouvelles centrales nucléaires pour atteindre son objectif de zéro énergie nette en 2050, selon les principales compagnies d'électricité du pays.
Image info sectorielle

Au moins certains réacteurs qui devraient être mis hors service d'ici le milieu du siècle devront être remplacés par des unités plus récentes, a déclaré Toshiharu Sasaki, vice-président de la Fédération des compagnies d'électricité du Japon, qui représente les principales compagnies d'électricité.

"Il y a maintenant un consensus sur la nécessité du nucléaire", a déclaré Toshiharu Sasaki lors de la conférence annuelle du Forum industriel atomique japonais à Tokyo. "Le problème, c'est le volume : à mesure que les centres de données et les installations informatiques sont mis en place, ils consomment davantage d'électricité."

De nouveaux réacteurs sont nécessaires pour réduire la dépendance à l'égard des importations coûteuses de combustibles fossiles et pour stimuler la compétitivité économique, a-t-il ajouté. Le gouvernement devrait également donner des indications plus précises sur le rôle du nucléaire lors de la révision des objectifs nationaux en matière de bouquet énergétique.

Le premier ministre Fumio Kishida a encouragé le redémarrage des réacteurs japonais à l'arrêt, mais n'a pas encore mis en place de politiques visant à encourager la construction de nouvelles centrales. L'objectif actuel du Japon est que le nucléaire représente jusqu'à 22 % du bouquet énergétique d'ici à 2030, contre moins de 10 % aujourd'hui.

Source : Japan Times : 08/04/24