Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Allemagne
Thématique
L'extension des réseaux électriques coûtera cher aux ménages et aux entreprises. Le ministre allemand de l'Économie demande donc que les coûts soient préfinancés par l'État.
Image info sectorielle

Le ministre allemand de l'Économie Robert Habeck prévoit de stabiliser les prix de l'électricité grâce à un nouvel instrument. "Je veux que nous protégions les ménages et les entreprises d'une forte augmentation des tarifs du réseau", a déclaré le politicien écologiste à l'hebdomadaire "Die Zeit", selon un rapport préliminaire de mercredi. "Pour cela, nous étudions au sein du gouvernement fédéral une sorte de compte d'amortissement - comme pour le réseau d'hydrogène prévu".

Celui-ci doit empêcher que l'extension des réseaux électriques, qui coûtera jusqu'à 500 Mds dans les années à venir, n'entraîne une forte augmentation des tarifs du réseau, que chaque citoyen devra payer via son prix de l'électricité. "Le réseau doit être développé maintenant, mais si nous répercutons immédiatement tous les coûts sur les clients, cela leur coûterait très cher", a déclaré Habeck. "C'est pourquoi j'aimerais étaler les coûts pour qu'ils se répartissent plus équitablement entre les générations".

Lors de la construction du futur réseau d'hydrogène, le gouvernement veut préfinancer une grande partie des coûts via un compte spécial. Ce n'est que d'ici 2055 qu'ils seront récupérés grâce aux taxes d'utilisation du réseau. Différents modèles sont actuellement examinés par des experts. "Il serait souhaitable que nous ayons une solution pour l'année prochaine afin de stabiliser les tarifs du réseau".

Source : WirtschaftsWoche - 20/03/2024