Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Irlande
Thématique
Livraisons de câbles à haute tension transportés avec succès de la Belgique à Cork
Image info sectorielle

La construction du Celtic Interconnector, la liaison sous-marine reliant les réseaux électriques de l'Irlande et de la France, progresse bien.

Récemment, les premières livraisons de câbles à courant alternatif haute tension ont été transportées avec succès de la Belgique à Cork. Ces câbles ont été spécialement conçus pour l'aspect terrestre du projet et sont constitués de conducteurs en aluminium.

Développé par EirGrid et RTE Réseau de Transport d'Électricité, l'interconnexion celtique apportera de nombreux avantages à l'Irlande, à la France et à l'UE.

Une fois livré, il :

☑️ Permettra à 700 MW de mégawatts d'électricité de circuler entre les pays (soit l'équivalent d'environ 450 000 foyers) ;

☑️ Rendra l'approvisionnement électrique de l'Irlande plus sûr, en connectant directement le réseau irlandais à un autre État membre de l'UE ;

☑️ Contribuera à atteindre les objectifs climatiques et à faire pression à la baisse sur le coût de l'électricité

La Commission européenne a financé en partie le Celtic Interconnector. Désigné comme projet d’intérêt commun, il est identifié comme un projet d’infrastructure critique reliant les systèmes énergétiques des pays de l’UE.

Au-delà du Celtic Interconnector, des progrès ont été réalisés dans l’identification de nouvelles interconnexions électriques directes potentielles entre l’Irlande, la France et la Grande-Bretagne à l’avenir.

Cela a été signalé dans les plans de développement des réseaux offshore (ONDP), publiés par le Réseau européen des gestionnaires de réseaux de transport d'électricité (ENTSO-E) en janvier 2024.

Source : Irish Times - 27/03/2024