Date de publication :

Secteur Mobilité et Logistique
Pays concerné
Allemagne
Thématique
Image info sectorielle

Les constructeurs automobiles allemands demandent un développement plus rapide de l'infrastructure de recharge afin de stimuler les ventes de voitures électriques. Le besoin de rattrapage est "énorme dans toute l'Union européenne", déclare Hildegard Müller, présidente de la Fédération de l'industrie automobile (VDA).

Dans toute la Bulgarie, par exemple, il y a moins de points de charge que dans la région de Hanovre. Mais selon la VDA, l'Allemagne présente également d'énormes lacunes : Dans plus de trois quarts des communes, il n'y a pas de possibilité de recharge rapide, 39 % ne proposent aucun point de recharge. Par rapport à une enquête de l'été 2023, il s'agit d'une légère amélioration, mais insuffisante selon l'association de lobbying.

Dans toute l'Allemagne, on compte en moyenne 21 voitures électriques et hybrides rechargeables pour un point de charge - une stagnation. Pour atteindre le million de points de charge prévu par le gouvernement fédéral en 2030, le développement devrait être trois fois plus rapide, selon Müller. Pouvoir recharger sa voiture partout et à tout moment sans complication, c'est "la condition centrale pour que les consommateurs aient confiance et donc pour que l'e-mobilité prenne son envol", explique la présidente du VDA. Le calcul de la VDA se base sur les chiffres de l'Agence fédérale des réseaux et de l'Office fédéral allemand de l'automobile de l'automne 2023, des valeurs plus récentes ne sont pas disponibles.

Au début de l'année 2024, les ventes de voitures électriques ont nettement chuté. Cela s'explique par le fait que le gouvernement fédéral a supprimé mi-décembre la prime à l'achat pour les véhicules électriques. Mais les mauvaises ventes ne devraient pas vraiment atténuer les problèmes résultant d'un réseau de recharge lacunaire : Malgré la crise des ventes, plus de 31.000 voitures électriques ont encore été immatriculées en mars. En d'autres termes, les voitures électriques se vendent certes moins bien, mais le parc continue d'augmenter - et donc la demande en possibilités de recharge.

Sources : Spiegel Wirtschaft - 06/04/2024