Date de publication :

Secteur Santé
Pays concerné
Pologne
Thématique
Le vice-ministre polonais de la santé, Maciej Miłkowski, a annoncé à la Diète qu'à partir du 1er avril, 33 nouveaux traitements et médicaments seront remboursés. Ces changements concernent les domaines de la gynécologie, l'oncologie gynécologique, la cardiologie et certaines maladies rares.
Image info sectorielle

A partir du 1er avril 2024, les patients polonais auront accès au remboursement de 7 traitements oncologiques et 26 non oncologiques, dont 8 relatifs aux maladies rares.

En ce qui concerne les maladies rares, il y aura, entre autres, une modification des dispositions d’accès au traitement médicamenteux pour l’amyotrophie spinale concernant la thérapie génique Zolgensma, ainsi qu’une extension de l'accès au vaccin contre le VRS pour les enfants atteints d’amyotrophie spinale (jusqu'à l'âge de deux ans) et de mucoviscidose (jusqu'à l'âge d'un an).

Les modifications comprennent également une approche plus globale du traitement de la myasthénie : la prise en charge de l'efgartigimod alfa, du rituximab, du mycophénolate mofétil et de l'olipudase alfa dans le traitement des patients atteints de la maladie de Niemann-Pick.

Pour les femmes, en oncologie gynécologique et en gynécologie, le remboursement concernera : le pembrolizumab dans le traitement des patientes atteintes d'un cancer du col de l'utérus ; le relugolix, l'œstradiol et la noréthistérone dans le traitement des patientes atteintes de léiomyomes utérins ; et une extension des indications pour l’utilisation de l'olaparib dans le traitement des patientes atteintes d'un cancer récurrent ovarien, de la trompe de Fallope ou d’un cancer du péritoine primaire, sans mutations dans les gènes BRCA 1 et BRCA 2.

En cardiologie, les changements englobent notamment une extension du remboursement de l'ézétimibe et de l'ézétimibe en combinaison avec l'atorvastatine dans le traitement des patients souffrant d'insuffisance cardiaque, ainsi qu'un changement dans l’accès aux qui comprendra désormais le traitement des patients pédiatriques et une extension du remboursement aux adultes souffrant d’anomalies lipidiques.

Cette mise à jour de la liste des remboursements permet d’y introduire de nouveaux traitements à l'efficacité prouvée ainsi que des médicaments génériques : fabriqués à partir de la même molécule que des médicaments originaux, dont les brevets sont tombés dans le domaine public.

Grâce au remboursement, les patients pourront acquérir à moindre coût des médicaments, des denrée alimentaire destinées à des fins médicales spéciales et des dispositifs médicaux. Les produits remboursables peuvent être achetés dans les pharmacies sous contrat avec le Fonds national de la santé (NFZ).

Source : Rynek zdrowia – 21/03/2024