Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Japon
Thématique
La maison de commerce japonaise Sumitomo Corp. va dépenser 1,3 Md USD pour mettre en place des installations de batteries à travers le Japon afin de stocker l'énergie excédentaire générée par les parcs éoliens ou solaires.
Image info sectorielle

La maison de commerce japonaise Sumitomo Corp. va dépenser 1,3 Md USD pour mettre en place des installations de batteries à travers le Japon afin de stocker l'énergie excédentaire générée par les parcs éoliens ou solaires.

Sumitomo a déjà mis en place une installation de stockage de 6 mégawatts-heure sur un terrain situé le long d'une ligne de chemin de fer de Kyushu, dans la préfecture de Kumamoto.

Il est prévu de construire d'autres installations sur l'île de Kyushu afin de porter la capacité totale de stockage à 40 MWh. Ces installations alimenteront le réseau local et vendra de l'électricité directement aux usines de semi-conducteurs à forte consommation d'énergie qui sont en train d'être construites dans la région.

Sumitomo prévoit également de développer des réseaux de stockage d'électricité similaires ailleurs, notamment à Hokkaido et dans la région de Tohoku, au nord-est du Japon. La capacité totale à l'échelle nationale atteindra jusqu'à 2 gigawattheures d'ici mars 2031. Ce projet sera l'un des plus gros investissements du pays dans le domaine du stockage de l'énergie par batterie.

Sumitomo gérera le réseau depuis le siège du groupe à Tokyo. L'alimentation électrique et la vente d'électricité seront effectuées presque automatiquement grâce à un système d'intelligence artificielle développé par Sumitomo.

La production d'énergie solaire et éolienne fluctue fortement en fonction du temps, de l'heure et de la saison. En raison de ces variations, les installations d'énergie renouvelable ont tendance soit à ne pas répondre à la demande d'électricité, soit à produire de l'énergie excédentaire.

Source : Nikkei Asia, 24/04/24