Date de publication :

Secteur Vins, spiritueux, bières, cidres
Pays concerné
Chine
Thématique
La valeur des importations de vin a augmenté de 44,72 %, et 8 des 10 principaux pays exportateurs ont enregistré des hausses à 2chiffres. Une tendance prometteuse pour le marché viticole !
Image info sectorielle

L’Administration générale des douanes de Chine a récemment publié les statistiques sur les importations de vins pour le mois d’avril 2024. Le volume des importations était en hausse de 19,41 %, par rapport au même mois en 2023, pour atteindre près de 22 M L de vin. La valeur de la marchandise importée équivalait à 113 M USD, soit une augmentation de 44,72 %. Cette croissance démontre que le marché du vin reprend progressivement une situation favorable. 

En avril, les données sur les importations de vin en bouteille ont révélé une hausse significative, avec une augmentation de 17,16 % en volume et de 48,45 % en valeur. Les indicateurs de volume pour les importations en provenance de pays clés tels que la France, l’Italie et l’Allemagne ont affiché une tendance positive. Sur les 10 principaux pays fournisseurs, 8 ont enregistré une croissance à la fois en volume et en valeur des importations. L’Australie, qui a récemment fait son retour sur le marché, a enregistré les performances les plus remarquables, contribuant ainsi à stimuler l’essor général du marché. 

Les données d’avril 2024 indiquent que le volume des importations de vin en bouteilles s’élevait à environ 12,3 M L pour une valeur totale d’approximativement 107 M USD. Il est à noter que les importations de vin en bouteilles d’une contenance inférieure à 2 L constituaient 95,12 % du volume total, soulignant ainsi leur prédominance sur le marché. 

Les stocks de vins importés en Chine étaient très élevés, en conséquence directe de la pandémie de Covid 19. La priorité pour les importateurs et distributeurs était d'écouler leur marchandise avant de passer de nouvelles commandes. Le regain dans les importations témoigne démontre que la saturation des stocks ne semble plus être d’actualité. 

Concernant le vin mousseux, les statistiques d’importation pour avril ont montré une augmentation notable. Le volume importé s’élevait à 534 700 L et la valeur des importations atteignait 7 M USD, représentant une hausse de 51,39 % en volume et de 106,71 % en valeur. L’été est une saison privilégiée pour la consommation de vin mousseux, surtout dans les zones côtières du sud-est. Les vins de type Prosecco, dont le prix varie de 80 à 100 RMB (environ 10 à 12 euros), sont particulièrement appréciés par les jeunes consommateurs. Cette tendance a stimulé la croissance des importations de ces vins. La France, grâce à ses champagnes haut de gamme, conserve la première place en valeur d’importation. 

Parmi les 10 principaux fournisseurs de la Chine, 8 pays ont enregistré une croissance à la fois en volume et en valeur. Le Chili, l’Australie, l’Italie, les États-Unis, l’Allemagne et l’Afrique du Sud ont tous connu une hausse de 20 % de leur volume.  La France, l’Australie, les États-Unis, l’Allemagne et l’Afrique du Sud ont vu une hausse de plus de 40 % de la valeur de leur marchandise. L’Espagne et la Nouvelle-Zélande ont été les seuls pays à subir une baisse tant en volume qu’en valeur. 

 Le volume et la valeur des importations des vins françaises atteint atteignent de 3,6 M de L et 52 M USD, marquant une augmentation de 3,55 % en volume et de 49,19 % en valeur. En tant que principal fournisseur de vins en Chine, la croissance des importations françaises a contribué à l’augmentation globale de ces données. De plus, le prix moyen à l’importation par litre de vin a connu une hausse de 44,07 %, reflétant un regain d’intérêt pour les vins de gamme moyenne à supérieure. 

Les importations de vin américain ont récemment connu une belle performance. En avril, le volume importé s’élevait à 413 000 L et la valeur atteignait 6,5 M USD, représentant une augmentation de 30,84 % en volume et de 122,22 % en valeur par rapport à la même période en 2023. Malgré des prix élevés, les vins des États-Unis jouissent d’une base solide de consommateurs fidèles, en particulier envers ceux de la région de Napa en Californie. 

Les performances les plus impressionnantes reviennent aux vins australiens, avec une augmentation de 470,22 % en volume et de 3 337,35 % en valeur. De plus, le prix moyen par litre a atteint 22,08 USD, ce qui en fait le plus élevé parmi les 10 principaux fournisseurs de la Chine. Cette hausse est principalement attribuable aux vins haut de gamme, notamment les célèbres Penfolds Bin389 et Bin407. Cette tendance positive observée dans les statistiques pourrait marquer le début d’une stabilité dans les importations des vins de cette région.  

Sources : WBO, mai 2024 /  WW, mai 2024