Date de publication :

Secteur Cosmétiques
Pays concerné
Chine
Thématique
Image info sectorielle

L'essor du marché des parfums est le résultat du développement de l'économie chinoise et de l'évolution des préférences des consommateurs. Bien que seulement 5 % de la population chinoise utilise du parfum aujourd'hui, ce chiffre a augmenté, avec un taux annuel de près de 15 % entre 2015 et 2020, selon Kantar.

Olivier Viejo, vice-président de la division Fine Fragrance APAC de Firmenich, déclare : "l'augmentation continue du désir de parfum des consommateurs envoie un signal important à l'industrie de la parfumerie : les consommateurs intègrent de plus en plus les parfums dans leur vie quotidienne."

En effet, leurs attentes en matière de senteurs et d'émotions créées par les marques augmentent. Actuellement, les consommateurs chinois avertis recherchent non seulement des récits captivants et des emballages exquis, mais aussi une qualité de produit inégalée et des senteurs distinctives.

Alors que le marché continue de croître, il devient de plus en plus évident que répondre aux demandes des consommateurs avec professionnalisme et innovation est primordial pour façonner la trajectoire de l'industrie en 2024. Selon un panel mené par Jing Daily, il est essentiel que les marques répondent aux consommateurs de manière plus "professionnelle". La première étape est la professionnalisation des canaux.

Le panel espère voir davantage d'espaces hors ligne offrant des expériences immersives en matière de parfums, où les consommateurs pourront en apprendre davantage sur l'industrie et les senteurs. Cette évolution à multiples facettes souligne la vitalité du marché chinois des parfums, situé à l'intersection de la tradition et de la modernité, de l'aspiration et de l'authenticité.

Cai Yuang, expert en parfums, revient sur l'évolution du marché, soulignant qu'il y a seulement 16 ans, les parfums étaient en marge de la consommation. Avec l'arrivée progressive des marques internationales, la scène locale des parfums s'est développée. Parallèlement, l'attitude des consommateurs chinois à l'égard des parfums a évolué de manière perceptible, passant de la fidélité à une marque à l'adoption d'un éventail de choix. Cette diversification est attribuée à la popularité croissante des marques de niche internationales, qui catalysent l'intérêt non seulement pour les parfums traditionnels, mais aussi pour les parfums d'intérieur, les parfums corporels et les désodorisants, explique M. Cai.

Un mélange de compréhension et d'adaptation est nécessaire pour naviguer avec succès dans la dynamique nuancée du marché chinois. Ce sentiment est évoqué par M. Gu, qui note que l'internationalisation et la localisation ne sont pas contradictoires mais multidimensionnelles, ce qui signifie que les marques doivent aborder les différents marchés avec souplesse.

À mesure que les marques de parfum se plongent dans les cultures régionales et approfondissent leurs récits de marque, les échanges interculturels démantèleront les barrières du marché, ouvrant ainsi la voie aux parfums, notamment français, pour briller sur la scène chinoise.

Source : Jing Daily, 16/02/2024