Date de publication :

Secteur Retail, Services et Culture
Pays concerné
Brésil
Thématique
Il y a un peu plus d'un an, la Banque centrale a lancé le projet du real digital. Baptisée Drex, l'attente était que la monnaie numérique du Brésil soit disponible cette année. Cependant, pour garantir les aspects de la vie privée des utilisateurs, la Banque centrale a décidé de faire une nouvelle phase de tests de la monnaie et de reporter son lancement à l'année prochaine. L'attente autour du Drex n'a toutefois pas diminué et les spécialistes pensent que l'équivalent numérique du real apportera des bénéfices au marché brésilien. Actuellement, environ 50 pays sont en phase de test de leurs monnaies numériques ou développent des projets pour les lancer.
Image info sectorielle

Réduction des coûts des transactions

La 4ème édition du Digital money Meeting début juin 2024, évènement en ligne qui a réunit les principaux acteurs du secteur brésilien, a été l'objet de vives discussions autour de la nouvelle monnaie numériques brésilienne, le DREX. La perspective commune sur ce sujet est la réduction des coûts des transactions grâce à ces innovations technologiques. Ainsi, les spécialistes des monnaies numériques pensent qu'il y aura des réductions de coûts non seulement pour les institutions financières, mais aussi pour les usagers.  

Traçabilité des transactions

En plus de réduire les coûts et d'accélérer les transactions, y compris internationales, le Drex est perçu positivement car il est l'équivalent numérique du Real et suit la réglementation de la Banque centrale. La principale différence du Drex réside dans son adossement. Réglementé par la Banque centrale, il sera traçable, permettant ainsi d'identifier l'origine, les transactions effectuées, et de gérer tous les opérateurs du système financier.

L'Innovation Propulsée par l'Initiative Privée

« Ce n'est pas la Banque centrale qui va créer quelque chose de nouveau à partir du Drex. Cela doit être fait par l'initiative privée. La Banque centrale et les autres régulateurs, vont créer les bases pour que les entrepreneurs puissent lancer des modèles d'affaires et explorer cela », évalue Fabricio Tota, directeur des Nouveaux Affaires chez Mercado Bitcoin, société de courtage brésilienne qui propose des services d'intermédiation pour l'achat et la vente de cryptomonnaies.

Opportunités pour les entreprises françaises

En conclusion, le Drex représente une opportunité significative pour les entreprises françaises opérant dans le secteur des technologies financières et des cryptomonnaies. L'environnement réglementaire favorable et l'infrastructure robuste créée par les régulateurs brésiliens offrent une base solide pour développer de nouveaux modèles d'affaires innovants. Ainsi, les entreprises françaises ont une occasion unique de gagner des parts de marché au Brésil, en apportant leur expertise et leurs solutions technologiques pour répondre aux besoins croissants des consommateurs et des institutions locales.  

Source : Simone Costa, 4 juin 2024, telesintese.com.br