Date de publication :

Secteur Tech
Pays concerné
Royaume-Uni
Thématique
Les opérations de 6 hôpitaux britanniques ont été retardées à la suite d'une attaque par ransomware contre le fournisseur de services de laboratoire de pathologie Synnovis.
Image info sectorielle

Six NHS trusts et de nombreux cabinets de médecins généralistes du sud-est de Londres, qui desservent 2 millions de patients, rencontrent des difficultés pour fournir divers types de soins depuis que des cyberattaquants russes ont infiltré et rendu inutilisable le système informatique de Synnovis, une société privée qui analyse les tests sanguins.

La cyberattaque, qui perturbe gravement les hôpitaux et les cabinets de médecins généralistes à Londres, devrait prendre plusieurs mois à être résolue selon le NHS. L'attaque par ransomware, attribuée au groupe criminel russe Qilin, a contraint des hôpitaux tels que Guy's and St Thomas' (GSTT) et King's College à annuler un grand nombre d'opérations non urgentes, y compris des procédures pour le cancer et des accouchements par césarienne, en raison de la nécessité de rationner le nombre de tests sanguins effectués.

Le NHS n'a fourni aucune indication publique sur le délai nécessaire à Synnovis pour reprendre le contrôle de son système, dont l'accès a été bloqué par un logiciel malveillant inséré par les hackers.

 

Source : Denis Campbell & Dan Milmo, 11/06/2024, The Guardian