Date de publication :

Secteur Mobilité et Logistique
Pays concerné
Allemagne
Thématique
Image info sectorielle

Neste, Borealis et Covestro ont lancé une collaboration visant à recycler les pneus usagés en plastiques de haute qualité destinés à l’industrie automobile. L’objectif de ce projet commun est de promouvoir l’économie circulaire dans l’industrie des plastiques et du secteur automobile.

Les pneus usagés sont liquéfiés grâce à un procédé de recyclage chimique, puis transformés en produits chimiques de base et en polycarbonates de haute pureté. Ces matériaux sont ensuite utilisés dans divers composants automobiles, tels que les phares et les grilles de radiateur.

Dans le cadre de cette collaboration, Neste se charge de liquéfier les pneus usagés pour en faire une matière première de haute qualité destinée à la fabrication de polymères et de produits chimiques. Borealis transforme ensuite cette matière première fournie par Neste en produits chimiques de base tels que le phénol et l’acétone. Enfin, Covestro utilise ces substances pour fabriquer des polycarbonates.

La proportion d’ingrédients recyclés est suivie jusqu’aux produits finaux grâce à une analyse de masse conforme à la norme ISCC Plus. Les premiers produits issus de cette collaboration sont déjà disponibles, car chaque partenaire a réussi à produire la première série de sa contribution respective. Outre les polycarbonates, les partenaires du projet envisagent également d’utiliser des polyuréthanes comme produits finaux, notamment dans les parties de l’intérieur des véhicules.

Les entreprises soulignent l’importance de développer davantage de telles initiatives, notamment en vue des objectifs ambitieux fixés par les futures réglementations de l’Union européenne, comme le règlement sur les véhicules en fin de vie.

En résumé, la collaboration entre Neste, Borealis et Covestro constitue une avancée majeure vers une économie circulaire plus durable dans l’industrie automobile.

 

Source : Neste, Borealis und Covestro wollen Kreislauf für Automobilindustrie schließen - RECYCLING magazin