• 12 M Population
  • 3 897 USD PIB par habitant
  • B Note environnement des affaires
  • 90 % Taux d'accès à l'eau potable
  • 70 % Taux d'accès à l'assainissement
  • SONEDE, ONAS (04/07/2023)
  • Caractéristiques du marché
  • Opportunités pour l'offre française
  • Responsabilité sociétale
  • Clés d'accès

Les fondamentaux

Depuis la révolution, la Tunisie a entamé une profonde réforme du système institutionnel chargé de la gestion de l’environnement en renforçant les compétences des ministères, en favorisant la décentralisation et en associant davantage le secteur privé et la société civile dans sa stratégie de transition écologique. Avec le concours des bailleurs de fonds internationaux, le pays consacre en moyenne 500 M EUR par an à sa politique environnementale. Ces ressources sont allouées dans les domaines de l’assainissement, de la lutte contre la pollution industrielle et la gestion des déchets spéciaux, le traitement des déchets solides et ménagers, la protection contre la pollution par les hydrocarbures, la lutte contre la désertification et la protection des terres, etc. De plus, la Tunisie a ratifié le protocole de Kyoto, signé l’accord de Paris en 2016 et consacre la priorité de l’environnement aux articles 45 et 129 de la Constitution de 2014.