Date de publication :

Secteur Tech
Pays concerné
Royaume-Uni
Thématique Actualités du secteur
Un rapport du National Cyber Security Centre révèle qu'un email suspect a été signalé par les citoyens et les organisations britanniques toutes les cinq secondes en 2022.

Selon le dernier rapport du National Cyber Security Centre (NCSC), le service public Suspicious Email Reporting Service (SERS) a enregistré 7,1 millions d’emails suspects signalés en 2022. Cela équivaut à un email suspect toutes les cinq secondes et à 22 000 par jour, selon le NCSC.

Le centre de cybersécurité du GCHQ a également souligné que grâce au soutien des entreprises, plus de 235 000 URL malveillantes ont été supprimées d’Internet depuis le lancement du SERS en avril 2020. En moyenne, il a fallu moins de six heures pour supprimer ces URL.

En 2022, le nombre d’entreprises s’inscrivant aux services du NCSC a augmenté de 39 %, notamment en raison du lancement d’un outil visant à aider les petites et moyennes entreprises (PME) à renforcer leur résilience face aux cyberattaques.

Martin McTague, président national de la Fédération des petites entreprises (FSB), a déclaré que son organisation soutenait activement le renforcement de la cyber-résilience des petites entreprises. Il a souligné que 20 % des petites entreprises considèrent la cybercriminalité comme le délit ayant le plus grand impact en termes de coûts et de perturbations de leurs activités. Il a également salué l’initiative du NCSC visant à proposer un outil axé sur les PMEs, en soulignant qu’il était essentiel de rendre ces services accessibles à ces entreprises pour qu’elles puissent se protéger efficacement dans un monde de plus en plus numérique.

Le rapport du NCSC révèle également que les attaques de phishing (hameçonnage) sont toujours les plus fréquentes au Royaume-Uni, bien que le nombre de campagnes mondiales de phishing hébergées au Royaume-Uni ait diminué.

Source : Karl Flinders, 07/06/2023, ComputerWeekly.com