Date de publication :

Secteur Infrastructures
Pays concerné
Royaume-Uni
Thématique Actualités du secteur
Heathrow, le plus grand aéroport du Royaume-Uni, voit ses résultats de 2020 aussi bas qu’en 1975.

Le constat est que le trafic aérien s’est effondré à cause de la pandémie et des restrictions gouvernementales et son impact est sans appel sur l’aéroport de Heathrow.

Heathrow fait le constat d’une perte annuelle s’élevant à 2 milliards de livres sterling en 2020. Le nombre de passagers ayant transité par l’aéroport a chuté de 22.1 millions soit une baisse de 73% par rapport à l’année précédente.

Il est également constaté que le volume de fret a également diminué de 28%. Les prévisions de Heathrow laissent prédire qu’il ne sera pas possible d’atteindre à nouveau des résultats similaires à 2019 avant au moins 2024.

Malgré tout ce qui a été mis en place pour survivre à cette année, les coûts fixes de l’aéroport restent très élevés et Heathrow pourrait seulement survivre deux années supplémentaires avec ses liquidités.

Le directeur général de l’aéroport, John Holland-Kaye a alors demandé au gouvernement d’étendre l’allègement des taux des entreprises aux grands aéroports pour l’année fiscale en cours et la suivante.

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a également plaidé auprès des gouvernements afin qu’ils soutiennent le secteur de l’aviation.

 

Source : Heathrow passenger numbers fall to 1970s' levels, Dominic O’Connell, BBC, 24 février 2021