Date de publication :

Secteur Mobilité et Logistique
Pays concerné
Royaume-Uni
Thématique
Network Rail, l’organisme chargé du réseau ferroviaire britannique, va dépenser près de 3 Mds GBP pour protéger les chemins de fer des conditions météorologiques extrêmes qui se multiplient.
Image info sectorielle

Network Rail, l’organisme propriétaire et opérateur du réseau ferroviaire britannique, va dépenser près de 3 Mds GBP pour protéger les chemins de fer des conditions météorologiques extrêmes qui se multiplient ; le réseau national doit faire face à des étés plus chauds et à davantage d'inondations hivernales. Le réseau ferroviaire a récemment été frappé par 14 tempêtes majeures au cours des 12 derniers mois, ce qui a entraîné de nombreuses perturbations pour les voyageurs.

Dans le cadre de son nouveau plan d'investissement quinquennal de 45,4 Mds GBP, l'organisme dépensera 2,8 Mds GBP dans la lutte contre les impacts du changement climatique. Il prévoit d'envoyer le personnel opérationnel clé dans sa nouvelle "académie météorologique" pour en faire des "météorologues amateurs", ce qui leur permettra d'interpréter les prévisions et de prendre de meilleures décisions opérationnelles. Les fonds seront également consacrés à l'entretien de milliers de kilomètres de drains, de tranchées et de talus afin de les rendre plus résistants aux problèmes tels que les inondations ou les glissements de terrain.

Environ 70 % du financement de Network Rail provient du contribuable, 25 % des opérateurs ferroviaires qui utilisent les lignes et 5 % des revenus fonciers. En pratique, la majorité des revenus - près de 30 Mds GBP - proviendront de subventions des gouvernements britannique et écossais. L’organisme recevra 13,8 Mds GBP en redevances d'accès aux voies de la part des opérateurs ferroviaires et 1,7 Md GBP en revenus commerciaux, tels que ceux provenant de la vente au détail et de l'immobilier.

Source : Jack Simpson, The Guardian - 03/04/2024