Date de publication :

Secteur Vins, spiritueux, bières, cidres
Pays concerné
Pays-Bas
Thématique
Saviez -vous que les Pays-Bas est le seul pays de l’Union européenne où le poids des bouteilles en verre est contrôlé par l’Inspection de l’environnement et des transports (ITL) ? Une amende peut être infligée en cas de violation.
Image info sectorielle

Aux Pays-Bas chaque emballage mis sur le marché doit répondre aux exigences dites essentielles du décret sur la gestion des emballages, qui est une élaboration de la directive européenne sur les emballages et les déchets d'emballages. Ces exigences stipulent que l'impact environnemental des emballages doit être minimal.

Le verre est le plus grand contributeur de gaz à effet de serre dans l’univers du vin, près de 40 % du bilan carbone d’une entreprise viticole proviendrait d’une bouteille en verre. Les importateurs Néerlandais ont pour mission de veiller au poids des bouteilles qu’ils importent afin de contribuer à réduire l'empreinte carbone de l'industrie du vin.

Le poids d’une bouteille en verre varie entre 300 et 800 grammes et la moyenne qui autrefois était de 547 grammes tourne autour de 415 grammes et continue de baisser.

Dans le soi-disant Bottle Weight Accord les membres de la Sustainable Wine Roudtable (SWT) dont la 1ère chaîne de supermarchés Néerlandaise, Ahold-Delhaize, fait partie, il a été convenu que d'ici fin 2026, une bouteille de vin ne devra pas peser plus de 420 grammes.

Aux Pays-Bas le retour des bouteilles en plastique (petites et grandes), de toutes les cannettes en aluminium et des bouteilles de bière en verre (et même la caisse) est la norme. Chaque supermarché dispose d’un système de consigne ou le consommateur peut récupérer ses 0,15 EUR ou 0,25 EUR de consigne lorsqu'il retourne ses contenants. Ce n’est pas (encore) le cas pour les bouteilles de vin en verre.

 

Source : Magazine Perswijn  de juin 2024