Date de publication :

Secteur Produits alimentaires
Pays concerné
Colombie
Thématique
La Colombie possède un climat et une topographie lui permettant de cultiver toute l’année, ce qui lui confère un avantage concurrentiel considérable. Néanmoins, ne bénéficiant pas d’un climat rythmé par les saisons, le pays reste dépendant des importations pour un certain nombre de fruits (pommes, raisins, kiwis, amandes notamment) et de légumes (lentilles/haricots/pois/oignons/maïs doux/mélanges de légumes).
Image info sectorielle

En 2023, la production colombienne est estimée à 15,8 M T de fruits et à 2,2 M T de légumes. La production de fruits et légumes représente 20% de la production agricole totale du pays.

Les producteurs de fruits exotiques (avocat Hass, bananes, mangues, ananas, etc) ont la volonté de moderniser leurs cultures pour développer leurs débouchés à l’export et atteindre les niveaux de qualité exigés par les pays importateurs, notamment dans le cadre des différents accords de libre commerce signés par l’Etat colombien qui entend accompagner et favoriser ce mouvement.

Le pays confirme sa position de puissance exportatrice de fruits, avec 2,3 M T exportées en 2023, principalement des bananes (68%), avocats (15%), citrons Tahiti (8%) et tamarins (7%) (en valeur). Les principaux marchés de destination sont les Etats-Unis (22%), les Pays-Bas (18%), le Royaume-Uni (12%) et la Belgique (11%).

 

En termes d’importations, les principaux pays fournisseurs de fruits en valeur sont le Chili (part de marché de 48 %), avec principalement des pommes et des raisins (75 % et 12 % de ses exportations) ; les Etats-Unis (15 %) avec les amandes et les pommes (53% et 49% respectivement de leurs exportations) ; le Pérou (14%) avec les raisins (78%) et les myrtilles (7%).

La pomme importée en sa quasi-totalité (seulement 2% de production nationale) arrive en 13e position des fruits les plus consommés, ce qui est remarquable aux vues de la multitude de fruits exotiques produits localement.

Les poires fraîches sont le 2ème fruit le plus importé par la Colombie.

La France se positionne comme le 5ème fournisseur de fruits du pays avec 5% de part de marché en valeur et en volume. Les exportations françaises vers la Colombie se composent exclusivement de pommes fraîches (à 99%), avec un volume de 9 000 T en 2023, en croissance de 32% par rapport à 2022. La France est le 3ème fournisseur de pommes du pays, derrière le Chili et les Etats-Unis, avec 10% de part de marché en valeur et la Colombie est le 1er client latinoaméricain des pommes françaises. Les acteurs locaux apprécient le calibre des pommes françaises ainsi que leur qualité, qui ont gagné en notoriété.

Les opérateurs locaux manifestent également de l’intérêt pour les kiwis d’origine française.

 

Outre la pomme, la France exporte également des pommes de terre surgelées vers ce marché et se positionne au rang de 3ème fournisseur avec une part de marché de 7% (5000 T). Au total, 69 000 T de pommes de terre surgelées ont été importées en 2023, les principaux fournisseurs étant sans surprise la Belgique (63%) et les Pays-Bas (27%). Le pays importe également des préparations de légumes et de fruits, principalement de la Belgique, des Etats-Unis, du Chili et des Pays-Bas.