Date de publication :

Secteur Transition écologique
Pays concerné
Australie
Thématique
Selon le CEO Simon Trott, « Il s'agit d'une installation qui pourrait jouer un rôle essentiel dans la transition du monde vers l'absence totale d'émissions ». En effet, cette nouvelle méthode de traitement du minerai de fer consiste à utiliser de la biomasse brute et l'énergie de fours à micro-ondes au lieu de la combustion au charbon pour transformer le minerai de fer en acier. "Cette nouvelle technologie a le potentiel de réduire les émissions de carbone du processus de fabrication de l'acier de 95% par rapport aux méthodes actuellement utilisées », a déclaré M. Trott.
Image info sectorielle

Simon Trott, patron du minerai de fer de Rio Tinto, a annoncé la construction d'un centre de recherche et de développement pour un montant estimé à 215 M AUD (soit environ 134 M EUR) sur le site d'un grand hangar, à Rockingham, au sud de Perth.

« Il s'agit d'une installation qui pourrait jouer un rôle essentiel dans la transition du monde vers l'absence totale d'émissions », déclare-t-il.

Il parle d'une nouvelle méthode de traitement du minerai de fer Pilbara de Rio, dans le cadre du processus de fabrication de l'acier sur lequel l'entreprise travaille depuis une dizaine d'années.

Il s'agit d'utiliser de la biomasse brute, telle que la paille de blé, d'orge et de colza ou les tiges de riz, et l'énergie des micro-ondes au lieu du charbon pour transformer le minerai de fer en fer métallique.

« ce procédé a le potentiel de réduire les émissions de carbone du processus de fabrication de l'acier de 95% par rapport aux méthodes actuellement utilisées », a déclaré M. Trott.

Source : https://www.abc.net.au/ du 05/06/2024