• 27,7 M Population
  • 2 534 USD PIB par habitant
  • B Note environnement des affaires
  • 0,704kg/hab Emission CO2 par habitant
  • 82 % en 2020 Taux d'accès à l'eau potable
  • Ministère de l’Environnement et du Développement durable, ministère de l’Hydraulique, de l'assainissement et de la salubrité, ONEP, ONAD, AFD, SODECI, gouv.ci (12/07/2023)
  • Caractéristiques du marché
  • Opportunités pour l'offre française
  • Responsabilité sociétale
  • Clés d'accès

Les fondamentaux

La Côte d'Ivoire est dans la zone de transition entre le climat équatorial humide et le climat tropical sec avec des précipitations abondantes de 1200 à 2500 mm/an. - Forêt : de 16 M ha en 1960 à 2,9 M ha en 2022. Le pays s’est engagé dans le mécanisme international REDD+ en 2011 afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique et de restaurer la forêt. - Eau : 537 cours d'eau. Potentiel hydraulique important avec 4 fleuves (3 560 km) et un bassin versant de 297 000 m². Littoral : 550 km. - 7 barrages hydroélectriques, 2 en construction, source principale d’EnR avec près de 30 % du parc de production. Objectif augmenter la part des ENR dans le mix énergétique à 42 % en 2030. - Volume eaux souterraines : 37,7 Mds de m3/an - Volume eaux de surface : 29 Mds de m3 /an - Accès à l’eau : 82 % en 2020. Entre 2011 et 2020, plus de 762 M EUR ont été injecté dans le secteur et 2 Mds EUR seront investis dans les 3 ans à venir. - Utilisation eau : agriculture 64,9 %, industrie 23,3 %, collectivité 11,8%. - Assainissement : absence de station de traitement. À Abidjan, seulement 1 à 2 % des eaux usées produites sont évacuées. Taux de décharge sauvage des boues de vidange : 50 %. Réseau d'assainissement faible : eaux usées (810 km), eaux pluviales (650 km). Taux de raccordement à Abidjan : 40 %. - Déchets solides : * Déchets ménagers : 4 800 T/j. Celle-ci atteindra 8000 T en 2030, soit près de 3 M T/an. * Déchets plastiques : 288 T/j * Collecte et traitement : ECO EBURNIE et ECOTI * 1 centre de valorisation et d'enfouissement technique (CVET) avec une capacité de traitement de 1,25 M T de déchets par an. Électromobilité : 1res bornes de recharge et quelques VE

Station épuration